Connectez-vous à nous

Actualités

Le projet de loi 73 salué par l’AOGQ

L’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec (AOGQ) accueille positivement la décision du gouvernement du Québec de rétablir la gratuité de certains traitements de procréation assistée abolie en 2015.

La couverture publique se retrouve dans le projet de loi 73, Loi modifiant diverses dispositions en matière de procréation assisté, déposé le 11 novembre par Lionel Carmant, ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux.

Afin d’assurer la pérennité des services offerts, l’AOGQ est favorable à l’instauration de certaines exigences et critères, à la délivrance de permis par le ministre de la Santé et des Services sociaux, ainsi qu’à la création d’un comité central d’éthique clinique.

Elle est également satisfaite du remboursement prévu d’un cycle de fécondation in vitro pour les patients dont les tentatives d’insémination n’ont pas été concluantes.

«Au cours des dernières années, nous avons été témoins des impacts négatifs qu’a eu la fin de la couverture publique de ces actes sur nos patients. L’annonce d’aujourd’hui permettra à davantage de personnes de réaliser leur projet parental en plus d’alléger le fardeau financier qui peut y être associé», a affirmé Dre Violaine Marcoux, présidente de l’Association des obstétriciens et gynécologues du Québec, par voie de communiqué.

L’AOGQ collabore avec le gouvernement du Québec dans l’objectif de garantir des services en gynécologie et en obstétrique équitables et accessibles à travers la province.(C.R.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page