Connectez-vous à nous

Le pont de l’Île-Verte ouvrira à la circulation dès demain

Actualités

Le pont de l’Île-Verte ouvrira à la circulation dès demain

Il ne reste plus qu’à installer le tablier du pont temporaire pour rendre celui accessible aux insulaires de l’Île-Verte, tâche dont s’acquittent actuellement les militaires qui en ont encore pour une bonne partie de la nuit.

Commentaires

«Le pont sera ouvert à la circulation mardi dans l’avant-midi, affirmait lundi Nadine Lussier, porte-parole de la Ville. On fait tout en notre pouvoir pour qu’ils puissent se rendre au travail demain matin.»

Mme Lussier parle ici des occupants d’une dizaine de maisons toujours occupées sur la portion de l’Île-Verte, coupée de tout lien terrestre depuis le 7 mai dernier.

Rappelons qu’il y a plus d’une semaine, le pont de la rue Comtois a été emporté par le fort débit de la rivière des Prairies aux prises avec de sévères crues.

Tour de force

Les Forces armées canadiennes auront ainsi réussi le tour de force d’assembler et fixer en seulement quatre jours un pont temporaire et de rétablir ainsi un lien carrossable avec une portion d’une île de l’archipel des Îles-Laval dans l’extrême pointe ouest du territoire.

Depuis le 12 mai au matin, une centaine de militaires s’activent jour et nuit pour rouvrir ce lien sous la supervision du sergent Sébastien Bouchard, coordonnateur des efforts du génie militaire canadien pour le Québec.

Loué au coût de 60 000 $, livraison incluse, ce pont de 160 pieds de long et 12 pieds de large assurera la circulation en alternance de part et d’autre du bras de la rivière qui scinde en deux cette petite île habitée par 22 ménages.

«Le pont sera ouvert à la circulation mardi dans l’avant-midi, affirmait lundi Nadine Lussier, porte-parole de la Ville. On fait tout en notre pouvoir pour qu’ils puissent se rendre au travail demain matin.»

Mme Lussier parle ici des occupants d’une dizaine de maisons toujours occupées sur la portion de l’Île-Verte, coupée de tout lien terrestre depuis le 7 mai dernier.

Rappelons qu’il y a plus d’une semaine, le pont de la rue Comtois a été emporté par le fort débit de la rivière des Prairies aux prises avec de sévères crues.

Tour de force

Les Forces armées canadiennes auront ainsi réussi le tour de force d’assembler et fixer en seulement quatre jours un pont temporaire et de rétablir ainsi un lien carrossable avec une portion d’une île de l’archipel des Îles-Laval dans l’extrême pointe ouest du territoire.

Depuis le 12 mai au matin, une centaine de militaires s’activent jour et nuit pour rouvrir ce lien sous la supervision du sergent Sébastien Bouchard, coordonnateur des efforts du génie militaire canadien pour le Québec.

Loué au coût de 60 000 $, livraison incluse, ce pont de 160 pieds de long et 12 pieds de large assurera la circulation en alternance de part et d’autre du bras de la rivière qui scinde en deux cette petite île habitée par 22 ménages.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page