Connectez-vous à nous

Le plus bas taux de criminalité en cinq ans

Actualités

Le plus bas taux de criminalité en cinq ans

Alors que Statistique Canada fait état d’une hausse du taux de criminalité pour une troisième année consécutive d’un océan à l’autre, la Ville de Laval fait bonne figure alors que l’ année 2017 a «particulièrement été marquée par une baisse des infractions criminelles, qui a atteint son plus bas niveau en 5 ans, avec une diminution de 16 % depuis 2013», d’indiquer Pierre Brochet, directeur du Service de police de Laval (SPL).

«C’est un travail acharné de tous les jours que de réduire le volume de criminalité, qui s’explique aussi par son évolution et notre démographie, soit une population vieillissante, de continuer Pierre Brochet, quelques jours après le dévoilement du bilan annuel de la Police de Laval. On observe notamment un transfert de la fraude vers Internet.»

Sécurité routière

Bien que l’on observe une diminution des accidents avec blessés (2 %) et de conduite avec capacités affaiblies (24 %), le nombre d’accidents mortels a augmenté, passant de 3 en 2016 à 8 en 2017.

«De façon générale, nous avons atteint un plateau au Québec, rappelle le directeur Brochet, soulignant le fléau de la distraction au volant. Un certain pourcentage de citoyens ne changera pas son comportement s’il n’y a pas d’impact sur lui. Également, la population et le parc automobile sont toujours en croissance à Laval.»

En collaboration avec la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), la Police de Laval compte s’impliquer dans toutes les campagnes provinciales de prévention, en plus d’un travail de sensibilisation dans les écoles et d’un projet-pilote, soit une roulotte mobile avec des simulateurs de conduite avec les facultés affaiblies par la drogue et l’alcool.

«L’engagement de tous les moments de nos policiers est le premier facteur expliquant cette baisse de la criminalité.»

 – Pierre Brochet, directeur du SPL

Autres crimes

Le SPL accueille favorablement l’augmentation des dénonciations d’agression sexuelle, attribuée largement au phénomène #moiaussi initiée à l’automne 2017. Le nombre de signalements d’agressions sexuelles a donc atteint un sommet avec 84 plaintes de plus.

«Voilà une bonne chose et ça va dans le sens de notre leadership dans la lutte contre l’exploitation sexuelle de personnes mineures, exprime Pierre Brochet qui a été nommé en septembre 2013 par la Commission municipale du Québec qui assurait alors la tutelle de la Ville. Sinon, nous avons aussi innové en intégrité municipale, en se dotant d’une structure de prévention contre la collusion et corruption. Laval est maintenant reconnu comme un modèle municipal.»

Priorités 2018

Ces prochains mois, les priorités du SPL viseront, entre autres, à faire face de façon plus efficace à des phénomènes criminels et sociaux de plus en plus complexes.

«Les Lavallois sont fiers d’habiter un endroit sécuritaire et nous comptons nous assurer que ça demeure ainsi», de conclure le chef du SPL.

Chiffres significatifs

2013 On remarque une baisse de 8 % du nombre d’appels d’urgence reçus au 911 depuis cinq ans. En 2017, 252 653 appels reçus contre 273 822 en 2013.

7587 Les crimes contre la propriété́ ont diminué́ graduellement au cours de l’année avec 7587 cas déclarés. L’an dernier, ce chiffre se situait à 7989 (près de 400 cas en moins).

2248 Le nombre de voies de fait est en baisse graduelle (-9 % sur 5 ans). Il se situe d’ailleurs sous la moyenne des cinq dernières années (2248). Une hausse du nombre de voies de fait graves envers un agent a toutefois été observée en 2017 par rapport à 2016 (18 en 2017 et 4 en 2016).

57 Alors qu’on constatait davantage de cas d’intimidation en 2015 (69) et 2016 (79), l’année passée a connu une diminution importante du nombre de ces cas (57).

2275 Le nombre de vols connaît aussi une diminution, surtout en ce qui a trait aux biens dans les véhicules. On en comptait 2356 en 2016, comparativement à 2275 en 2017.

1215 On observe une faible diminution des introductions par effraction (1215). On en comptait 1262 en 2016. La moyenne des 5 dernières années se situe à 1433.

 

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page