Connectez-vous à nous

Le meilleur et pire d’Étienne Boulay

lidl opening times today

Actualités

Le meilleur et pire d’Étienne Boulay

En tournée pour présenter son livre autobiographique Le parcours d’un battant, l’ancien joueur de football professionnel Étienne Boulay a raconté ses hauts et bas aux élèves finissants du Collège Laval, au Théâtre Marcellin-Champagnat, le 8 janvier.

Pendant environ 60 minutes, la personnalité médiatique a inspiré les jeunes à travers ses succès, mais également ses moments difficiles, dont une tentative de suicide peu après la fin de sa carrière sportive.

«Si tu sens qu’un ami dans ton entourage va moins bien, tends la main. Si c’est toi qui souffre, vas chercher de l’aide.»

–Étienne Boulay

La présentation, amorcée avec la bande-annonce d’un documentaire adapté du récit paru en octobre, s’est achevée avec les applaudissements de près de 400 étudiants réunis dans la salle de spectacle.

De nombreux jeunes ont souhaité obtenir un autographe ou échanger quelques mots avec le conférencier. «Ce que j’ai retenu, c’est qu’en travaillant fort pour accomplir ses objectifs, c’est sûr qu’on réussit», a commenté Virginie, étudiante, avant d’aller prendre une photo avec Étienne Boulay. «La partie touchante a été la fin, quand il parlait de la dépression et comment la surmonter», d’ajouter son amie Janie.

Santé

La prestation s’inscrivait dans un programme de développement de la santé instauré au Collège Laval et piloté par Ève Martin. «C’était idéal pour nos objectifs, a-t-elle décrit. Les étudiants en secondaire 5 vont faire face à des choix et nous voulions montrer comment ces choix ont des conséquences concrètes dans leur vie.»

Parmi les 2000 jeunes à l’établissement scolaire, plus de 70 % ont fait le choix de bouger quotidiennement, ce que supporte l’ancien Alouette. «Je suis un grand fan des activités extracurriculaires, a ajouté Étienne Boulay. Si tu ne sais pas ce que tu veux faire, ce dont tu as envie, il faut que tu essayes.»

Modèle

Les adolescents étaient attentifs aux paroles de l’ancien athlète, qui a joué son premier match de football au Collège Jean-Eudes. «Ce sont vraiment de belles années, a-t-il dit. Je suis tombé sur des entraîneurs qui m’ont transmis cette passion.»

Pour continuer à pratiquer ce sport, Étienne Boulay, qui mesurait moins de 5 pieds et pesait moins de 100 livres, a adapté ses choix de vie pour améliorer ses performances.

Plusieurs années plus tard, après trois victoires de la Coupe Grey dans deux équipes différentes, c’est à son tour de transmettre sa flamme. «Pour moi aussi, c’est le football avant tout, a lancé David, membre des Maraudeurs. Si je veux passer mes cours, c’est d’abord pour continuer à faire du sport.»

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à l'éducation, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page