Connectez-vous à nous

Le Club d’athlétisme Dynamique de Laval honoré

lidl opening times today

Sports

Le Club d’athlétisme Dynamique de Laval honoré

HONNEURS. Du jamais vu au Club d’athlétisme Dynamique de Laval (CADL)! L’organisme a été proclamé club par excellence 2017 de développement au 25e Gala Athlètas de la Fédération québécoise d’athlétisme, le 18 novembre, à l’hôtel Sandman, à Longueuil.

Commentaires

La présidente du CADL, Lyne Carry, et l’entraîneuse Annie Potvin ont accepté avec une joie immense cet honneur. «C’est la première fois que nous figurons parmi les finalistes et que nous remportons un tel honneur, souligne avec fierté Annie Potvin. C’est le résultat d’un bel effort de la part des athlètes, entraîneurs et bénévoles. La présidente Lyne Carry a fait évoluer le dossier de l’athlétisme à Laval.»

Sept finalistes au CADL

Cinq athlètes ont figuré parmi les finalistes pour le titre d’athlète de l’année dans leur catégorie respective. Il s’agit de Tatiana Aholou (jeunesse), Ashley Germain (jeunesse), Emmanuel Désilets (cadet), Samuel Musto (cadet) et Alexie Bélanger-Cirenne (banjamine). Enfin, Annie Potvin était en nomination pour le titre d’entraîneur au niveau national.

«Les athlètes ont connu une saison exceptionnelle, lance Annie Potvin. Tout le monde au CADL sort gagnant. Ces honneurs nous permettront de mousser l’athlétisme.»

Autres honneurs

Quatre autres Lavallois ont également paradé sous les réflecteurs de l’excellence au Gala Athlètas. Praise Omogbai a été proclamée athlète par excellence de la catégorie cadette et Aiyanna-Bigitte Stiverne a mis la main sur le titre de la meilleure athlète espoir. Daniel Rouleau a été choisi officiel de l’année, tandis que Luigi Giordano a été honoré pour l’ensemble de sa carrière.

Infrastructures

Par ailleurs, Annie Potvin a rappelé qu’une entente entre la Ville et la Commission scolaire de Laval (CSDL) permettra la construction d’une piste d’athlétisme de calibre national à l’école secondaire l’Odyssée-des-Jeunes au cours des prochains mois. «C’est certain qu’une telle infrastructure sera la bienvenue à Laval. On perd tellement d’athlètes chaque année», termine Annie Potvin.

L’an dernier, le CADL comptait dans ses rangs 99 athlètes et a dû en refuser 70 en raison du manque d’infrastructures. La grande majorité s’entraîne à Montréal au Complexe sportif Claude-Robillard, et ce, depuis 12 ans.

 

La présidente du CADL, Lyne Carry, et l’entraîneuse Annie Potvin ont accepté avec une joie immense cet honneur. «C’est la première fois que nous figurons parmi les finalistes et que nous remportons un tel honneur, souligne avec fierté Annie Potvin. C’est le résultat d’un bel effort de la part des athlètes, entraîneurs et bénévoles. La présidente Lyne Carry a fait évoluer le dossier de l’athlétisme à Laval.»

Sept finalistes au CADL

Cinq athlètes ont figuré parmi les finalistes pour le titre d’athlète de l’année dans leur catégorie respective. Il s’agit de Tatiana Aholou (jeunesse), Ashley Germain (jeunesse), Emmanuel Désilets (cadet), Samuel Musto (cadet) et Alexie Bélanger-Cirenne (banjamine). Enfin, Annie Potvin était en nomination pour le titre d’entraîneur au niveau national.

«Les athlètes ont connu une saison exceptionnelle, lance Annie Potvin. Tout le monde au CADL sort gagnant. Ces honneurs nous permettront de mousser l’athlétisme.»

Autres honneurs

Quatre autres Lavallois ont également paradé sous les réflecteurs de l’excellence au Gala Athlètas. Praise Omogbai a été proclamée athlète par excellence de la catégorie cadette et Aiyanna-Bigitte Stiverne a mis la main sur le titre de la meilleure athlète espoir. Daniel Rouleau a été choisi officiel de l’année, tandis que Luigi Giordano a été honoré pour l’ensemble de sa carrière.

Infrastructures

Par ailleurs, Annie Potvin a rappelé qu’une entente entre la Ville et la Commission scolaire de Laval (CSDL) permettra la construction d’une piste d’athlétisme de calibre national à l’école secondaire l’Odyssée-des-Jeunes au cours des prochains mois. «C’est certain qu’une telle infrastructure sera la bienvenue à Laval. On perd tellement d’athlètes chaque année», termine Annie Potvin.

L’an dernier, le CADL comptait dans ses rangs 99 athlètes et a dû en refuser 70 en raison du manque d’infrastructures. La grande majorité s’entraîne à Montréal au Complexe sportif Claude-Robillard, et ce, depuis 12 ans.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page