Connectez-vous à nous

Le CISSS de Laval ne se prononce pas encore sur les anti-vaccins

lidl opening times today

COVID-19

Le CISSS de Laval ne se prononce pas encore sur les anti-vaccins

Le Centre intégré de la santé et des services sociaux (CISSS) de Laval ne souhaite pas encore se prononcer sur les impacts hypothétiques de l’hésitation vaccinale chez les Lavallois alors que le gouvernement  fédéral vient de signer un accord avec Pfizer et Moderna pour se procurer des millions de doses de leurs vaccins expérimentaux contre la COVID-19.

«Malgré les preuves abondantes concernant l’efficacité et la sécurité des vaccins approuvés par Santé Canada, l’hésitation vaccinale persiste toutefois chez certaines personnes, affirme Judith Goudreau, porte-parole du CISSS de Laval par courriel. Il nous semble prématuré d’aborder les impacts dans le contexte actuel. Cependant, les espoirs sont grands quant à l’éventuelle disponibilité d’un vaccin qui pourrait nous aider à contrôler de la pandémie.»

Également, le CISSS de Laval rappelle que les questionnements face à la vaccination ne sont pas nouveaux, mais que le processus de développement des vaccins est rigoureux.

En effet, la ministre fédérale des Services publics et de l’Approvisionnement, Anita Anand, a confirmé que les vaccins potentiels devront recevoir l’homologation réglementaire de Santé Canada avant d’être utilisés sur la population canadienne.

Le mercredi 5 août, la ministre Anand a annoncé qu’à la suite d’un examen approfondi, le gouvernement du Canada avait conclu des ententes avec les entreprises pharmaceutiques Pfizer et Moderna.

Le gouvernement fédéral prévoit que les premiers vaccins seront livrés au cours de l’année 2021.

Essais cliniques

Plus tôt en juillet, Pfizer et Moderna ont signalé des résultats positifs d’essais cliniques plus restreints sur les vaccins.

Pfizer prévoit fournir au Canada son candidat vaccin à base d’ARNm, le BNT162, alors que Moderna fournira son candidat vaccin mRNA-1273.

Présentement, les deux sociétés ont commencé des essais cliniques de phase 3 de leur vaccin candidat au cours de la semaine dernière.

Les essais de cette phase testeront les vaccins sur 30 000 personnes et les résultats sont attendus cet automne.

Les membres du groupe de travail sur les vaccins du gouvernement ont conseillé les options les plus prometteuses qui permettraient de fournir le plus rapidement possible aux Canadiens des vaccins sécuritaires et efficaces.

La ministre Anand a prévenu qu’il faudra cependant du temps pour développer ces vaccins, les tester adéquatement puis procéder à leur production de masse.

Situation à Laval

Laval a connu une hausse de 7 autres cas déclarés en 24 heures, avec 6091 personnes testées positives à la COVID-19 à ce jour. On demeure toujours stable du côté des décès avec 674.

Au total, cinq personnes sont toujours hospitalisées, dont deux aux soins intensifs.

Également, ce sont 5167 Lavalloises et Lavallois qui se sont rétablis depuis le premier cas validé en mars.

En ce moment, 13 employés sont absents du travail à cause de la COVID-19.

Le CISSS de Laval rappelle que les meilleurs outils de prévention demeurent le respect des mesures de santé publique comme le lavage des mains, la distanciation physique, le port du masque et le dépistage.

60 000 cas au Québec

Le bilan de la COVID-19 s’alourdit au Québec avec 2 pertes de vie supplémentaires, portant le total à 5687 décès dans la province jusqu’ici.

Le gouvernement provincial recense 155 nouvelles personnes infectées pour un total de 60 000 cas confirmés.

Le nombre de personnes hospitalisées connaît une légère diminution avec un total de 169 personnes et une légère hausse des patients aux soins intensifs avec 21 personnes.

 

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page