Connectez-vous à nous
Au dernier gala de l'Association des communicateurs municipaux du Québec, Laval a remporté une 10e Plume d’excellence en autant d’années. (Photo 2M.Media – Archives)

Concours

Laval primée pour un virage numérique

Le virage numérique du programme culturel des bibliothèques municipales a valu à Laval une Plume d’or au gala de l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ), le 27 mai dernier.

L’administration municipale rappelle que pour rejoindre ses usagers en période de grand confinement, le Réseau des bibliothèques s’était doté d’une chaîne YouTube afin de transformer ses conférences en capsules vidéo accessibles gratuitement et en tout temps.

«Avec la pandémie, l’accès à du divertissement accessible pour toutes les familles lavalloises était un besoin essentiel», faisait valoir le lendemain par voie de communiqué le maire Marc Demers.

En date du 31 décembre dernier, la chaîne recensait près de 900 abonnés et plus de 85 000 visionnements des capsules vidéo de conférenciers et artistes, alors que la campagne promotionnelle sur Facebook avait généré plus de 200 000 impressions et 2250 clics.

«La dose de créativité et d’originalité de cette campagne, ainsi que celle des autres campagnes finalistes, nous permet d’attirer l’attention d’un plus grand nombre de Lavallois vers ce qui se passe dans notre grande ville, ce qui est bénéfique pour tous», précise M. Demers.

Autres campagnes

Toujours dans la catégorie des villes de plus de 150 000 habitants, Laval s’est retrouvée parmi les finalistes pour les campagnes «comportementale» et «informationnelle».

Dans le premier cas, la campagne sur le thème Une grosse machine avait pour objectif de démystifier et d’humaniser les opérations de déneigement en plus de démontrer l’impact positif d’une étroite collaboration citoyens-employés sur ces opérations.

Au chapitre informationnel, le projet Portes ouvertes virtuelles portant sur la future réglementation d’urbanisme a permis à l’administration municipale de vulgariser et partager les grandes lignes du projet de révision des règlements urbanistiques avec ses citoyens.

Au cours des deux premières semaines de novembre 2020, plus de 2000 personnes avaient visité la plateforme Web développée spécialement pour ce projet, lequel avait été primé par la Société québécoise des professionnels en relations publiques l’an dernier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page