Connectez-vous à nous

«Laval est une région importante pour les conservateurs» – Denis Lebel

Actualités

«Laval est une région importante pour les conservateurs» – Denis Lebel

ÉLECTIONS. Le ministre Denis Lebel a profité de son passage dans le comté Laval—Les Îles pour offrir son support aux quatre candidats conservateurs, le 7 octobre.

Commentaires

«Laval est une région importante pour les conservateurs. Nous venons appuyer Roland Dick et les autres. Il est important d’élire des gens de Laval, pour qu’il soit à la table de décision à Ottawa», a fait savoir le ministre Lebel en entrevue au <@Ri>Courrier Laval<@$p>.

«Je suis certain que nous serons de retour au pouvoir en élisant un gouvernement conservateur. Depuis 20 ans, il n’y a personne de Laval pour porter les dossiers, les projets à Ottawa. J’ai confiance en Roland Dick. C’est un architecte et il est capable d’en faire des projets. Il est l’homme de la situation», a-t-il poursuivi.

Communautaire

Denis Lebel s’est vu confier le mandat de sillonner les régions du Québec en utilisant l’autobus de campagne du Parti conservateur quand Stephen Harper se trouve ailleurs au pays. C’est d’ailleurs à bord de cet autocar qu’il a fait un bref passage en sol lavallois.

MM. Lebel et Dick ont apporté des denrées au Groupe d’Entraide La Rosée. «C’est important pour nous d’être ici aujourd’hui. Roland Dick a passé sa vie dans les organismes communautaires. C’est un message fort d’un homme engagé. Il ne fait pas juste cela le temps de la campagne électorale, mais dans son quotidien.»

Le lieutenant québécois de Stephen Harper a défendu le bilan conservateur. «Les gens devront faire des choix. On a la fameuse recette libérale qui est de dépenser, d’hausser les taxes et les impôts et de couper dans les transferts aux provinces. Notre gouvernement offre un budget équilibré et nous assurons de la stabilité. On a les impôts les plus bas depuis 50 ans. On a baissé la TPS, etc.», a-t-il insisté.

Contre le niqab

Denis Lebel reconnaît que la position du Parti conservateur sur le port du niqab lors de la prestation de serment de citoyenneté vient donner un coup de pouce à la campagne conservatrice.

Toutefois, il affirme que le Parti conservateur n’a pas fait de la question du niqab un enjeu électoral, mais que la décision de la Cour d’appel fédérale invalidant la directive administrative qui interdit aux femmes de prêter serment voilées l’avait placé au cœur de la campagne.

«Je suis un citoyen du monde. J’ai beaucoup voyagé et quand je vais dans d’autres pays, j’accepte leurs coutumes. Contrairement aux libéraux et NPD, je crois qu’il faut prêter serment à visage découvert au Canada», a-t-il conclu.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page