Connectez-vous à nous
Depuis 2008, un programme municipal a permis de planter plus de 2037 arbres sur les terrains des établissements du CISSS de Laval. (Photo gracieuseté)

Environnement

Laval accorde 110 000$ pour des projets en environnement

Parmi les décisions prises le 28 juillet par les membres du comité exécutif de la Ville de Laval, la somme de 10 000$ a été octroyée au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval pour la tenue de la 14e année consécutive de la Journée de l’arbre.

Cette somme contribuera en partie à la réalisation de 4 projets de plantations totalisant 57 arbres et 199 arbustes dans les établissements suivants: Centre de services multidisciplinaires (Sainte-Rose), CHSLD La Pinière (Saint-Vincent-de-Paul), CLSC Ruisseau-Papineau (Saint-Martin) et l’Hôpital juif de réadaptation (Souvenir-Labelle).

les plantations seront entièrement coordonnées par l’organisme CANOPÉE – Le réseau des bois de Laval.

Cette activité vise à sensibiliser la population et les employés à l’importance des arbres dans l’écosystème. La plantation permet notamment de contribuer au verdissement du paysage, à la création d’îlots de fraîcheur, une meilleure gestion des eaux pluviales ainsi que la lutte aux îlots de chaleur.

Valoriser le verre

Le maire Marc Demers, vice-président Stéphane Boyer (Duvernay–Pont-Viau), et conseillers Ray Khalil (Sainte-Dorothée), Sandra Desmeules (Concorde–Bois-de-Boulogne), Virginie Dufour (Sainte-Rose) et deux membres associés, soit Nicholas Borne (Laval-les-Îles) et Aline Dib (Saint-Martin), ont aussi accepté que la Ville participe à la Chaire SAQ – Valorisation du verre dans les matériaux, de l’Université de Sherbrooke, pour un montant total de 100 000 $ divisé sur 5 ans (2020 à 2024).

Les objectifs de la recherche sont, entre autres: continuer les études fondamentales sur la réactivité de la poudre de verre, ainsi que développer de nouveaux types de bétons et de pavés et l’utilisation de la poudre de verre dans des utilisations de béton structural.

Le béton étant un matériau très polluant pour l’environnement, la poudre de verre pourrait remplacer une partie du ciment contenu dans le béton, ce qui le rendrait plus résistant et améliorerait sa qualité.

Aussi, en plus de cette deuxième vie offerte au verre recyclé, les gaz à effet de serre reliés à l’utilisation du béton seraient diminués. «Comme le Service de l’ingénierie souhaite modifier ses devis techniques afin d’y inclure l’utilisation du verre dans le béton, notre participation à cette chaire de recherche représente une belle occasion pour Laval », ont fait savoir les membres du comité exécutif par voie de communiqué. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page