Connectez-vous à nous

L’Autoroute Laval devient l’Autoroute Jean-Noël-Lavoie

Actualités

L’Autoroute Laval devient l’Autoroute Jean-Noël-Lavoie

COMMÉMORATION. C’est fait. L’Autoroute Laval devient l’Autoroute Jean-Noël-Lavoie à la mémoire du maire fondateur de Laval, décédé il y a 2 ans à l’âge de 85 ans.

Commentaires

L’annonce officielle sera faite jeudi matin dans la salle du conseil de l’hôtel de ville que Me Lavoie avait fait construire à l’époque où il était maire de la défunte ville de Chomedey.

Le ministre des Transports, Robert Poëti, le maire Marc Demers et la ministre régionale, Francine Charbonneau, seront de la cérémonie, où l’on se remémorera – en présence des membres de la famille Lavoie – les grands moments d’une carrière longue de 27 ans en politique municipale et provinciale de celui qui fut, entre autres, maire de L’Abord-à-Plouffe (1959-1961), de Chomedey (1961-1965) et de Laval (1965).

Fait à noter, l’autoroute aujourd’hui rebaptisée du nom de Jean-Noël-Lavoie appartient au réseau autoroutier complété par la 25, 19 et la 13 qui s’est déployé durant les années 60 et 70 et auquel Me Lavoie a été étroitement lié en sa qualité de député libéral du comté de Laval (1960-1981).

L’Autoroute Laval avait été inaugurée en 1974 sous le gouvernement Bourassa.

Commission de toponymie

C’est l’hiver dernier que la Commission de toponymie du Québec a accueillie favorablement la demande soumise par la Corporation des célébrations 2015. La nouvelle désignation officielle implique une «désofficialisation» du nom de l’Autoroute Laval, indique Jean-Pierre Le Blanc, porte-parole de l’organisme responsable de la gestion des noms de lieux au Québec.

À l’origine de la démarche, la Société d’histoire et de généalogie de l’Île Jésus (SHGIL) avait obtenu plusieurs appuis, notamment de la Ville de Laval, du Collège Montmorency, de la Commission scolaire de Laval, de la Chambre de commerce et d’industrie de Laval, de Tourisme Laval et de la Corporation de la salle André-Mathieu, tous représentés au conseil d’administration de la corporation chargée d’organiser les fêtes du 50e.

On se rappellera qu’en 2006, Jean-Noël Lavoie s’était vivement objecté à ce que la Ville baptise une rue à son nom dans le secteur attenant à la station de métro Montmorency, alors appelé à devenir le futur centre-ville lavallois.

L’homme derrière la grande fusion de 1965 avait justifié son geste en évoquant les principes défendus de la Commission de toponymie, qui n’officialise aucun nom de personnes de leur vivant.

Dans les prochaines heures, le patrimoine toponymique québécois inventoriera et diffusera l’Autoroute Jean-Noël-Lavoie dans la nomenclature géographique officielle, perpétuant du coup dans la mémoire collective le souvenir de celui qui fut le premier maire de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page