Connectez-vous à nous

Lancement du calendrier 2013 des maîtres-chiens de la police de Laval

Actualités

Lancement du calendrier 2013 des maîtres-chiens de la police de Laval

Les maîtres-chiens de la police de Laval reconduisent leur appui financière à la Fondation Martin-Matte en proposant un quatrième calendrier mettant en vedette leurs compagnons à quatre pattes.

Le calendrier 2013 a été présenté ce matin dans les locaux du Quartier général, sur le boulevard Chomedey. Imprimé à 5000 copies, il sera disponible dès le 1er novembre, dans différents points de vente, au coût de 5 $. Jusqu’à ce jour, près 110 000 $ ont été remis au regroupement qui vient en aide et soutient les personnes ayant subi un traumatisme crânien.

Dans son allocution, le directeur du Service de la protection des citoyens de Laval, Jean-Pierre Gariépy, a rappelé que ce projet de calendrier avait pris forme à la suite du décès du maître-chien Éric Lavoie, en 2008, trois ans après avoir subi un traumatisme crânien dans un accident de la route, au volant de son auto-patrouille.

«Toutes les causes sont bonnes, mais à cause d’Éric, les maîtres-chiens ont embrassé celle de Martin Matte, a-t-il indiqué. Il y avait un peu de scepticisme au début, mais ça été un succès dès le départ. La réponse des gens est incroyable!»

La preuve: des calendriers antérieurs ont même déjà été achetés aux États-Unis, en Europe et dans l’Ouest canadien, par le biais du site Web de la Fondation Martin-Matte.

Nouveauté

M. Gariépy a également annoncé une nouveauté pour le calendrier 2013 avec l’ajout de dessins à colorier pour les enfants. Ces dessins ont été réalisés par le même policier qui a pris les photos des chiens.

«C’est pour amuser les enfants et les sensibiliser à une facette de notre travail. Ça donnera peut-être le goût aux plus jeunes de devenir policier à Laval et peut-être maître-chien», a mentionné M. Gariépy avec le sourire.

Invitée au lancement, Nicole Desjardins, la mère de Martin Matte, a témoigné des changements qui peuvent survenir à une personne et son entourage à la suite d’un traumatisme crânien. «Mon fils Christian a subi un traumatisme très sévère en 1986 lors d’un accident de voiture. Ça change une vie. La mienne a basculé et celle de mes enfants aussi. Il n’y a pas de service pour ces gens là et c’est après 20 ans à cogner aux portes et à demander de l’aide que Martin a ouvert une première maison, à Laval, en 2008 », a-t-elle souligné.

Au Québec, plus de 13 000 personnes subissent chaque année un traumatisme crânien et de ce nombre, plus de 600 vivront avec des séquelles importantes. Il s’agit d’ailleurs de la principale cause de décès chez les moins de 35 ans.

Le calendrier sera en vente dans tous les supermarchés IGA de Laval, au Quartier général de la police, dans les postes de quartier, à l’Édifice Valérie-Gignac et sur le site de la Fondation Martin-Matte au www.fondationmartinmatte.com

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page