Connectez-vous à nous

La Ville rouvre un 6e dépôt à neige

Actualités

La Ville rouvre un 6e dépôt à neige

SAINTE-ROSE. Les fortes précipitations depuis le début de l’hiver contraint la Ville à rouvrir un sixième dépôt à neige situé à proximité du boulevard de la Renaissance, à l’ouest du boulevard des Laurentides.

Commentaires

«Les résidents du secteur ont reçu un avis à leur porte à l’effet que les opérations reprendraient possiblement à compter de samedi [demain]» informe la porte-parole de la Ville, Nadine Lussier.

L’an dernier, ce n’est qu’à la toute fin de la saison que le voisinage avait eu à composer avec la valse de ces poids lourds alors redirigés vers le site de Sainte-Rose pour y décharger la neige.

À l’exception du site de la carrière Demix, les dépôts où l’on dispose de la neige sur le territoire débordent, approchant de leur capacité limite. Une situation «inhabituelle» en cette période de l’année qui n’est pas sans rappeler la saison 2007-2008.

Cet hiver-là, 4 des 5 lieux officiels d’élimination de neige affichaient déjà complet au début du mois de février, alors que la Ville avait eu à sortir l’artillerie lourde à pas moins de 11 occasions au cours de cette saison infernale.

Bilan

«À ce jour, nous avons reçu 185 cm de neige, ce qui a nécessité 7 opérations de soufflage», précise Mme Lussier, rappelant que les mois de février et mars nous réservent toujours quelques bonnes tempêtes.

En comparaison, il était tombé 223 cm de neige au cours de la dernière saison. «Une quantité quand même appréciable, mais la pluie avait contribué à faire fondre une partie de celle-ci à certains moments, ce qui n’est pas le cas cette année», nuance-t-elle. Si bien que cinq opérations de chargement de neige avaient suffi pour dégager les rues et trottoirs de la ville la saison durant.

«Les résidents du secteur ont reçu un avis à leur porte à l’effet que les opérations reprendraient possiblement à compter de samedi [demain]» informe la porte-parole de la Ville, Nadine Lussier.

L’an dernier, ce n’est qu’à la toute fin de la saison que le voisinage avait eu à composer avec la valse de ces poids lourds alors redirigés vers le site de Sainte-Rose pour y décharger la neige.

À l’exception du site de la carrière Demix, les dépôts où l’on dispose de la neige sur le territoire débordent, approchant de leur capacité limite. Une situation «inhabituelle» en cette période de l’année qui n’est pas sans rappeler la saison 2007-2008.

Cet hiver-là, 4 des 5 lieux officiels d’élimination de neige affichaient déjà complet au début du mois de février, alors que la Ville avait eu à sortir l’artillerie lourde à pas moins de 11 occasions au cours de cette saison infernale.

Bilan

«À ce jour, nous avons reçu 185 cm de neige, ce qui a nécessité 7 opérations de soufflage», précise Mme Lussier, rappelant que les mois de février et mars nous réservent toujours quelques bonnes tempêtes.

En comparaison, il était tombé 223 cm de neige au cours de la dernière saison. «Une quantité quand même appréciable, mais la pluie avait contribué à faire fondre une partie de celle-ci à certains moments, ce qui n’est pas le cas cette année», nuance-t-elle. Si bien que cinq opérations de chargement de neige avaient suffi pour dégager les rues et trottoirs de la ville la saison durant.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page