Connectez-vous à nous

La séquence difficile se poursuit

lidl opening times today

Hockey

La séquence difficile se poursuit

Le Moose du Manitoba a prolongé la séquence difficile du Rocket de Laval en l’emportant 5 à 4 en tirs de barrage mercredi soir à la Place Bell.

Il s’agit d’une sixième défaite de suite pour les hommes de Joël Bouchard.

La formation lavalloise a obtenu la première occasion de marquer du match. À la suite d’une superbe pièce de jeu individuelle, Jesperi Kotkaniemi a remis la rondelle à Charles Hudon qui s’est retrouvé seul devant le filet. Le gardien Mikhail Berdin a toutefois fermé la porte.

Quelques secondes plus tard, le Moose a fait payer ce manque de réalisme en marquant le premier but de la rencontre. Dans une descente à deux contre un, Michael Spacek a remis le disque à Seth Griffith qui a glissé la rondelle dans une cage béante.

Moins de deux minutes plus tard, les Manitobains ont doublé leur avance en profitant d’une erreur de Keith Kinkaid. Après un premier arrêt, le gardien a perdu la rondelle de vue. Cela a permis à Kristian Vesalainen de récupérer celle-ci pour inscrire son 11e but de la saison.

À partir de ce moment, la foule s’est mise à se moquer du gardien américain en l’applaudissant de façon démesurée à chacun de ses arrêts. Il s’est toutefois ressaisi par la suite, terminant la rencontre avec 25 arrêts. «Ç’a parti difficilement, mais il a fait de bons arrêts, a noté l’entraîneur-chef Joël Bouchard après le match. Évidemment, il est déçu d’avoir perdu le match.»

Le Rocket a complètement renversé la vapeur lors de la période médiane.

Cale Fleury a complété un jeu de Jake Evans lors d’une descente offensive, puis Yannick Veilleux a créé l’égalité à la suite d’un bon travail d’échec-avant en fond de territoire.

Evans a ensuite donné les devants aux siens pour la première fois de la rencontre sur un but plutôt chanceux, puisque le gardien adverse a malencontreusement redirigé la rondelle dans son filet.

Après un retour au score pour le Moose, Charles Hudon croyait avoir donné les devants pour de bon aux Lavallois en inscrivant son 100but en carrière en fin de troisième période. Les visiteurs ont toutefois forcé la prolongation grâce à un but de Michael Spacek.

Le suspense s’est prolongé en tirs de barrage où le Manitoba a eu le meilleur. «Nous avons marqué quatre buts ce soir, ça doit être suffisant pour gagner, a assuré Phil Varone. Dans ce genre de situation, nous devons limiter notre nombre d’erreurs en troisième période.»

Les deux équipes disputeront le deuxième match de leur programme double vendredi soir à la Place Bell.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page