Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté - Amina Yanouri)

Culture

La RTA dévoile un projet de création numérique immersive

Les élèves des classes d’accueil de l’école secondaire Saint-Maxime et les artistes de la Rencontre Théâtre Ados (RTA) ont rendu public, le 19 avril, leur projet commun de création numérique immersive nommée Journal d’hiver.

La réalisation de cette œuvre visait à réunir les nouveaux arrivants et les personnes natives du Québec autour du thème de l’hiver québécois.

La RTA souhaitait aussi faciliter le contact entre les artistes et les jeunes arrivants, valoriser l’usage du français par le numérique, accroître l’intérêt des adolescents à l’école, augmenter les contacts entre les immigrants des 17 diasporas représentées dans les classes d’accueil, valoriser le parcours d’intégration, ainsi qu’accroître le partage entre les nouveaux arrivants et leur communauté d’accueil sur une expérience commune.

L’hiver a donc été le thème choisi, car il représente «le symbole même du grand choc sensoriel vécu par les jeunes immigrants à leur arrivée».

Les élèves de deux groupes de francisation, guidés par trois pédagogues et artistes professionnels, ont ainsi participé à une série de trois ateliers de création participative pour créer celle-ci. Les ateliers étaient composés d’improvisions et d’expérimentations numériques.

«Les adolescents des classes d’accueil n’ont accès à aucun outil technologique en classe, explique Frédérick Moreau, metteur en scène, animateur d’ateliers et chef médiation de la RTA, par voie de communiqué. […] Bien sûr, chacun possède un cellulaire, mais son utilité quotidienne, centrée exclusivement sur la communication et la consommation de contenus, se fait presque uniquement dans leur langue d’origine.»

«En leur offrant la possibilité de travailler, et surtout, de s’exprimer en français avec un iPad, par exemple, on stimule leur motivation, on éveille leur potentiel créateur, on leur ouvre la porte sur de nouvelles possibilités d’échanges stimulants, ludiques et positifs», poursuit-il.

Autres projets

Rappelons que la RTA dirige un programme d’ateliers d’expression artistique et d’improvisation théâtrale auprès des adolescents nouveaux arrivants de Laval depuis cinq ans.

Ces ateliers, nommés Plaisir de la culture en français, sont animés dans les écoles secondaires Saint-Maxime, Mont-de-La Salle et Leblanc sur une base hebdomadaire auprès de 425 jeunes immigrants.

L’organisation prévoit aussi déployer une grande œuvre collective numérique en juin. Celle-ci sera en lien avec le projet Lettres de mentors qui réunit des personnalités publiques issues de l’immigration. (N.P./IJL)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page