Connectez-vous à nous

La Course Instantanez au profit des jeunes atteints de cancer

Actualités

La Course Instantanez au profit des jeunes atteints de cancer

SANTÉ. Grande mode par le temps qui court, l’égoportrait prendra une toute autre dimension du 1er au 15 octobre, alors qu’il sera au cœur d’une campagne de financement visant à aider les jeunes atteints de cancer.

Commentaires

La Fondation Néz pour vivre est derrière cette initiative à laquelle quelque 200 personnalités, artistes, athlètes, chefs d’entreprises, ont été invitées à participer. Portant un nez rouge, ils prendront un égoportrait qu’ils publieront le 1er octobre sur les réseaux sociaux, incitant la population à les imiter.

Nez rouge

Dès le 28 septembre, les gens intéressés à appuyer la cause pourront se procurer un nez rouge au coût de 2 $ chez l’un des partenaires de la Fondation, dont les bureaux sont situés sur le boulevard Le Corbusier.

Il s’agit de Tim Hortons, Jean Coutu, Archambault, Party Expert, Rossy, PFK, VitroPlus et Tigre Géant. Le jeudi 15 octobre, pour souligner la fin de cette course à l’égoportrait, la Fondation invite les gens à porter le nez rouge au travail ou à l’école, dans le cadre de la JournNéz pour vivre.

Campagne d’un an

Cette prise d’égoportrait est la première d’autres activités à venir dans le cadre de cette campagne de financement qui s’étendra jusqu’au 1er octobre 2016. L’objectif est colossal, avec l’espoir d’amasser 1 M$ au profit des jeunes de 18-35 ans frappés par le cancer.

«La médecine a fait des pas de géant pour guérir les cancers pédiatriques au cours des dernières décennies, mais dès que ces enfants atteignent l’âge adulte de 18 ans et un jour, on les lance seuls dans un système qui n’est ni prêt ni adapté à les recevoir, rapporte Francine Laplante, présidente de la Fondation, mère d’un enfant survivant. À cet âge, ils sont plus démunis que la moyenne, ont de plus faibles chances de guérison que les enfants et n’attirent que moins de 1 % des fonds de recherche sur le cancer. Il est grand temps de se mettre à l’ouvrage. Donnez généreusement!»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page