Connectez-vous à nous

Josée Chouinard dernière à porter le flambeau à Laval

Sports

Josée Chouinard dernière à porter le flambeau à Laval

Le passage de la flamme olympique est sur toutes les lèvres. Pas étonnant puisque la célèbre torche de feu traverse en ce moment un parcours de plus de 45 000 km à travers le pays et visitera 1000 communautés. L’ancienne patineuse du Club de patinage artistique Les Lames d’Argent, Josée Chouinard, sera la dernière porteuse du flambeau en territoire lavallois, le 10 décembre.

Commentaires

La célèbre athlète olympique en patinage artistique aura l’honneur de faire partie de l’histoire olympique des Jeux de Vancouver 2010. Elle aura le privilège de courir les derniers mètres lavallois et d’allumer la vasque sur la scène aménagée pour l’occasion.

Josée a accepté avec joie de représenter la Ville de Laval lors de ce moment, qui écrira certainement une page d’histoire. Elle s’est dite flattée par ce geste, qui sert à souligner l’ensemble de sa carrière et ses exploits sportifs. «J’étais très émue d’avoir été choisie, car Laval regorge de grands athlètes. J’ai accepté avec honneur, puisque c’est une fierté de représenter Laval, la troisième plus grande ville au Québec», a mentionné Josée Chouinard, lors d’un entretien téléphonique accordé au Courrier Laval. «Même si je suis débordée par le travail, je ne pouvais pas dire non. Je produis un spectacle de patinage artistique le soir du 10 décembre à Toronto. Ça sera une journée bien remplie», a-t-elle ajouté.

Deux participations aux olympiques

Josée a pris le neuvième rang aux Jeux olympiques d’Albertville (1992) et de Lillehammer (1994). Elle s’est illustrée en obtenant la cinquième place lors des Championnats du monde en 1992 et 1994. De plus, l’ancienne patineuse a remporté plusieurs médailles d’or et d’argent aux championnats canadiens dans les années 90.

«Porter le flambeau, c’est comme le couronnement de ma carrière d’athlète. D’ailleurs, je serai impliquée aux Jeux de Vancouver pour le patinage de vitesse sur courte piste et le patinage artistique. Je serai de l’autre côté de la clôture. J’aurai donc fait le tour», a conclu celle qui a entrepris une carrière d’entraîneuse et de chorégraphe, à Toronto, après avoir raccroché ses patins en 2004.

Outre Mme Chouinard, 29 autres porteront le flambeau sur une distance de 300 mètres. Les porteurs de flambeau, choisis par le Comité organisateur de Vancouver (COVAN), ont posé leur candidature via les concours de Coca-Cola et de RBC, pour avoir la chance de courir avec la torche olympique.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page