Connectez-vous à nous

Incendie suspect de véhicule toujours sous enquête

Faits divers

Incendie suspect de véhicule toujours sous enquête

SAINT-VINCENT-DE-PAUL. La Police de Laval tente toujours de faire la lumière sur un feu ravagé la partie arrière-droite d’un véhicule de marque BMW avant de se propager à une partie de son abri tempo, tard dans la soirée du 13 février, sur la rue de la Fabrique.

Commentaires

L’incident s’est produit vers 22h25, heure à laquelle une voisine a contacté le 911. Au moment d’aller se coucher, elle a jeté un dernier coup d’œil à l’extérieur, apercevant une étrange lueur dans l’abri tempo pour réaliser qu’un véhicule flambait chez son voisin.

Arrivés sur place dès 22h31, les pompiers ont contrôlé rapidement la situation, soit six minutes plus tard, alors que les flammes menaçaient de se propager au bâtiment résidentiel adjacent.

Ne pouvant pas déterminer l’origine exacte des dommages subis par la camionnette de type pick-up couleur bleue, les pompiers ont fait appel à la Police de Laval.

«Il est difficile de savoir si ces dommages ont eu lieu avant ou pendant l’incendie qui est donc considéré comme étant suspect pour l’instant», affirmait la sergente Geneviève Major, porte-parole du Service de police de Laval, au lendemain de l’incident.

Le véhicule visé ferait l’objet d’un rappel pour la pompe à essence, sachant que les pompiers ont eu recours à une extinction avec un extincteur à poudre, le carburant fuyant sous le véhicule en feu.

Également, le résident de l’endroit aurait récemment reçu des menaces, lui qui devait se rendre bientôt en cour de justice.

L’incident s’est produit vers 22h25, heure à laquelle une voisine a contacté le 911. Au moment d’aller se coucher, elle a jeté un dernier coup d’œil à l’extérieur, apercevant une étrange lueur dans l’abri tempo pour réaliser qu’un véhicule flambait chez son voisin.

Arrivés sur place dès 22h31, les pompiers ont contrôlé rapidement la situation, soit six minutes plus tard, alors que les flammes menaçaient de se propager au bâtiment résidentiel adjacent.

Ne pouvant pas déterminer l’origine exacte des dommages subis par la camionnette de type pick-up couleur bleue, les pompiers ont fait appel à la Police de Laval.

«Il est difficile de savoir si ces dommages ont eu lieu avant ou pendant l’incendie qui est donc considéré comme étant suspect pour l’instant», affirmait la sergente Geneviève Major, porte-parole du Service de police de Laval, au lendemain de l’incident.

Le véhicule visé ferait l’objet d’un rappel pour la pompe à essence, sachant que les pompiers ont eu recours à une extinction avec un extincteur à poudre, le carburant fuyant sous le véhicule en feu.

Également, le résident de l’endroit aurait récemment reçu des menaces, lui qui devait se rendre bientôt en cour de justice.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page