Connectez-vous à nous

Geste de solidarité à Laval-des-Rapides

lidl opening times today

COVID-19

Geste de solidarité à Laval-des-Rapides

Une onde de choc positive a été créée par une famille dans Laval-des-Rapides. Celle-ci a construit un arc-en-ciel avec près de 560 cocottes de Pâques en plastique et des guirlandes lumineuses pour animer les passants.

Malgré la crise, les arcs-en-ciel se multiplient sur les fenêtres. Aux quatre coins de la province, des gestes de solidarité comme celui posé par la famille Philippe voient le jour.

Celui de la famille Philippe se trouve au coin de l’avenue Quintal et la rue Meunier Ouest.

Geste de solidarité à Laval-des-Rapides

Une onde de choc positive a été créée par une famille dans Laval-des-Rapides. Celle-ci a construit un arc-en-ciel avec près de 560 cocottes de Pâques en plastique et des guirlandes lumineuses pour animer les passants.Pour en savoir plus : https://courrierlaval.com/geste-de-solidarite-a-laval-des-rapides/

Posted by Courrier Laval on Thursday, April 9, 2020

«On a reçu de super bons commentaires des cyclistes, marchands et automobilistes, raconte Jean Thomas Philippe, le frère aîné de la famille. Il y a même une dame qui nous a appelés à la maison pour nous remercier et des passants prennent des photos devant l’arc-en-ciel.»

Nombreux sont les voisins qui s’arrêtent devant l’entrée pour saluer, klaxonner ou sourire aux deux concepteurs du projet, Jean Thomas et Laurianne Philippe.

L’idée

«On a commencé à réfléchir à l’idée le samedi 21 mars pour faire un projet de famille, commente Laurence, la sœur cadette. On avait beaucoup de temps libre alors on a décidé de construire l’arc-en-ciel et de faire une vidéo de notre projet.»

Sur le Web, la famille Philippe a acheté deux gros paquets d’œufs de Pâques en plastique de toutes les couleurs pour construire cet arc-en-ciel géant à l’aide d’un fil métallique.

«On n’a pas trop la fibre artistique, mais on adore bricoler, explique Laurianne, étudiante en enseignement. C’était une opportunité de mettre nos talents à l’œuvre. Moi, j’ai eu l’idée du bricolage et mon frère est un excellent vidéaste qui a enregistré l’expérience.»

Ce n’est pas la première fois que la famille Philippe fait de projets ensemble. Chaque fois qu’ils voyagent, l’aîné de la famille crée des vidéos de leurs péripéties.

«Avec les œufs colorés, on voulait faire un petit clin d’œil à Pâques parce qu’on ne pourra pas la fêter cette année, ajoute-t-elle. Ça nous fait chaud au cœur de voir les passants sourire.»

 

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page