Connectez-vous à nous

Éducation avant tout au salon pour la santé mentale

Actualités

Éducation avant tout au salon pour la santé mentale

Pour faire sa part de sensibilisation en santé mentale, l’animatrice et auteure Varda Étienne, elle-même souffrant d’un trouble bipolaire, prêtera sa voix au salon VDSM, les 22 et 23 septembre au Sheraton Laval.

«Souvent, parce que notre souffrance ne paraît pas, les gens croient qu’elle n’existe pas», a déploré la porte-parole.

Le salon est donc l’occasion d’éduquer les gens qui sont en contact avec la maladie mentale, de proche et de loin. «Ce n’est pas juste pour ceux qui ont des troubles psychologiques, c’est pour tout le monde», a-t-elle ajouté.

Des spectacles, ateliers, témoignages et conférences aborderont divers thèmes entourant la santé mentale, tels que l’intimidation, anxiété, intimité, accompagnement, activité physique et les dépendances.

Varda Étienne est pour sa part intéressée par une conférence sur les troubles alimentaires. «Je n’avais jamais envisagé cela comme une problématique de santé mentale», a-t-elle expliqué.

L’auteure de l’autobiographie Maudite Folle offrira une conférence et animera le spectacle Le Vivo Show, tous deux présentés le samedi 22 septembre.

Communauté

«Ce qui me dérangeait le plus, mais que j’ai appris à ignorer, c’est le jugement des autres», a mentionné la mère de trois enfants, qui reçoit quotidiennement près d’une centaine de messages par jour de gens en détresse vivant avec un problème de santé mentale.

«Le salon est une façon de trouver des ressources et partager sa situation», a-t-elle conclu.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page