Connectez-vous à nous

Des milliers de dollars pour améliorer trois parcs canins

Actualités

Des milliers de dollars pour améliorer trois parcs canins

INVESTISSEMENT. Trois aménagements pour les chiens font l’objet de travaux d’amélioration supplémentaires, en lien avec une soumission octroyée en 2016, un investissement de plusieurs milliers de dollars.

Commentaires

Au parc de Lausanne, dans le quartier Vimont, la modification de la dalle en «U», l’arrimage de la clôture et la compaction de la surface de criblure en granit feront monter la facture à quelque 2300 $.

C’est au parc des Rossignols, à Sainte-Rose, qu’on retrouve la grande partie de l’investissement, plus particulièrement dans le démantèlement et la réfection du système de mise à la terre existant (14 000 $). Les autres travaux permettront d’enlever une section d’asphalte, arrimer la clôture existante (700 $); compacter la surface (1100 $) de même que décaper et excaver la surface (450 $).

Finalement, au parc Laval-Ouest, les travaux sont pratiquement terminés. Ils consistaient à enlever une partie d’une section d’asphalte et arrimer la clôture (750 $).

Il est à noter que les coûts avancés sont approximatifs, les prix finaux pouvant «varier en fonction des conditions de chantier», fait savoir Nadine Lussier, chef de division, Communications et relations avec les médias à la Ville de Laval.

Au parc de Lausanne, dans le quartier Vimont, la modification de la dalle en «U», l’arrimage de la clôture et la compaction de la surface de criblure en granit feront monter la facture à quelque 2300 $.

C’est au parc des Rossignols, à Sainte-Rose, qu’on retrouve la grande partie de l’investissement, plus particulièrement dans le démantèlement et la réfection du système de mise à la terre existant (14 000 $). Les autres travaux permettront d’enlever une section d’asphalte, arrimer la clôture existante (700 $); compacter la surface (1100 $) de même que décaper et excaver la surface (450 $).

Finalement, au parc Laval-Ouest, les travaux sont pratiquement terminés. Ils consistaient à enlever une partie d’une section d’asphalte et arrimer la clôture (750 $).

Il est à noter que les coûts avancés sont approximatifs, les prix finaux pouvant «varier en fonction des conditions de chantier», fait savoir Nadine Lussier, chef de division, Communications et relations avec les médias à la Ville de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page