Connectez-vous à nous

«Cet exercice favorise les écoles privées et internationales» – Guy Bellemare

Actualités

«Cet exercice favorise les écoles privées et internationales» – Guy Bellemare

SCOLAIRE. Selon le Palmarès des écoles de l’Institut Fraser, quatre des cinq écoles secondaires lavalloises qui ont obtenu le meilleur classement proviennent du secteur privé et de l’éducation internationale.

Commentaires

D’ailleurs, l’École d’éducation internationale de Laval avec une cote de 9,3 arrive au premier rang des établissements de Laval et au troisième échelon parmi les écoles publiques à travers la province.

Le Collège Laval (9,0), le Collège Letendre (8,0), le Collège Notre-Dame de Nareg (7,2) et l’école anglophone Laurier (6,5), de la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier, suivent dans l’ordre.

La CSDL silencieuse

Si la Commission scolaire de Laval (CSDL) n’a pas voulu commenter cette étude, le président du Syndicat de l’enseignement de la région de Laval (SERL), Guy Bellemare, déplore ce genre d’exercice.

«Ce palmarès favorise toujours les écoles privées et internationales, car il y a une sélection des élèves. Quand ces écoles ont des élèves avec des problèmes de comportement ou d’apprentissage, ils sont tout simplement renvoyés», précise M. Bellemare, qui considère que ce palmarès n’est pas un outil pour bien choisir son école.

«Les parents doivent faire confiance à l’école publique. Les enseignants sont aussi compétents que l’école privée. Ils ont eu le même enseignement, le même parcours universitaire. Je peux comprendre que certains parents sont rassurés d’avoir les meilleurs élèves dans les écoles privées», ajoute-t-il.

M. Bellemare déplore également que l’austérité touche l’école publique. «Cette baisse de services affecte considérablement les élèves en difficulté. L’austérité ne touche pas les collèges privés», termine-t-il.

Prudence

Michel Baillairgeon, directeur général du Collège Laval, s’est réjoui que son établissement se retrouve en tête des collèges privés, à Laval. Toutefois, il demande aux parents d’être prudents lorsque viendra le temps de choisir l’école secondaire de leur enfant.

«J’aimerais faire une mise en garde, car ce palmarès s’intéresse à des cotes et là on classe les écoles. Il faut avoir une vision plus large. Dépendamment de la clientèle et du projet éducatif que l’on présente, les résultats vont fluctuer. Notre taux de réussite est de 99,5 %», précise M. Baillairgeon.

Vocation sportive

«Nous sommes fiers de ces résultats, mais nos projets éducatifs que nous offrons nous réjouissent davantage. On ne peut quantifier ou codifier que nous sommes une école à vocation sportive. Tous nos élèves font trois fois plus de sport que ce que prévoit le Ministère. Nous avons 700 élèves-athlètes qui font du parascolaires et nous en avons autant qui s’adonnent à des activités culturelles, la musique, la photographie, etc.» poursuit-il.

Enfin, M. Baillairgeon croit que ce palmarès doit être pris avec un grain de sel par les parents. «Si je confie à une école les cinq prochaines années de l’éducation de mon enfant, la première chose que je ferais serait de visiter l’établissement pour voir le projet éducatif qu’offre cette école. Il faut savoir laquelle correspond le mieux à son enfant.»

Pour sa part, la Fédération des établissements d’enseignement privés déplore la publication du palmarès des écoles secondaires de l’Institut Fraser.

Selon la Fédération, ce palmarès ne tient pas compte de la complexité de l’éducation, qui a pour but non seulement de diplômer les élèves, mais aussi de les socialiser et de les amener à devenir des adultes bien outillés pour s’épanouir et contribuer positivement à la société.

Celle-ci soutient que la culture de la performance peut nuire au développement des jeunes en incitant les parents à mettre l’accent uniquement sur les résultats académiques, plutôt que de valoriser l’effort et le dépassement de soi.

Comment sont classées les écoles?

L’Institut Fraser vient de sortir le classement de 454 écoles secondaires publiques et privées, francophones et anglophones au Québec, est basé sur une cote globale, soit les résultats obtenus aux examens ministériels de quatrième et cinquième secondaire dans les disciplines de base (français, anglais, science, mathématiques et histoire).

10 écoles de Laval les mieux cotées

1- École d’éducation internationale de Laval (Commission scolaire de Laval)

2 – Collège Laval (privée)

3 – Collège Letendre (privée)

4 – École Notre Dame de Nareg (privée)

5 – École Laurier (Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier)

6- École Horizon Jeunesse (Commission scolaire de Laval)

7- École Curé-Antoine-Labelle (Commission scolaire de Laval)

8- École Saint-Maxime (Commission scolaire de Laval)

9- Laval Liberty (Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier)

10- École Georges-Vanier (Commission scolaire de Laval)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page