Connectez-vous à nous

C’est un départ pour la 31e campagne des paniers de Noël

Actualités

C’est un départ pour la 31e campagne des paniers de Noël

SOCIÉTÉ. Pâtes, jus, boîtes de conserves et autres denrées non périssables seront à inscrire en double sur la liste d’épicerie des Lavallois au cours des prochaines semaines, leur contribution aux paniers de Noël du Centre de bénévolat et moisson Laval (CBML).

Commentaires

La 31e campagne bat son plein depuis le 22 octobre et l’organisme déploiera des équipes de bénévoles dans 16 supermarchés sur le territoire, de Laval-Ouest à Duvernay, en passant par Vimont et Chomedey, afin d’atteindre l’objectif des 2000 paniers confectionnés.

D’autres partenaires issus d’un autre milieu que celui de l’alimentation, comme Patrick Morin, Walmart, le Tigre Géant, les écoles ou des centres commerciaux, se joignent au regroupement pour lui donner un coup de pouce jusqu’à la livraison, le 20 décembre.

«On veut aussi amasser 200 000 $ pour acheter des produits frais pour les paniers, comme des légumes et du lait, rapporte Kathleen Gagnon, directrice du Centre. Juste pour les dindes, la facture peut monter à 30 000 $, même en ayant des bons prix. L’argent nous aidera également à renflouer notre banque alimentaire parce qu’il y a de plus en plus de demandes et les gens ont besoin de nourriture 12 mois par année.»

Référence

Les bénéficiaires des paniers de Noël sont généralement référés par les organismes communautaires, les CLSC de même que certaines paroisses. En cette période d’austérité et d’emplois précaires, les besoins grandissent et c’est pourquoi on a ajouté 200 paniers supplémentaires depuis l’an dernier.

«C’est 5000 boîtes et plus à remplir [dans l’entrepôt]. La situation n’est pas facile pour personne, mais les Lavallois ont toujours été très généreux avec nous», de dire Kathleen Gagnon.

Des centaines de bénévoles

Mine de rien, le travail colossal derrière la campagne des paniers de Noël est effectué par quelque 800 bénévoles, dont certains exécutent une double tâche. Juste la livraison occupent 300 personnes.

«Ça prend des gens respectueux et discrets et les familles sont toujours très contentes de les voir arriver, surtout les enfants, même si ce n’est jamais facile de demander de l’aide. On reçoit souvent des mots de remerciements de la clientèle», termine Kathleen Gagnon.

Ceux qui voudraient donner du temps bénévolement peuvent téléphoner au Centre au 450 681-6164. On peut également faire des dons en visitant le www.benevolatlaval.qc.ca

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page