Connectez-vous à nous

Berges, écoles et patrimoine pour Marc-André Constantin

Actualités

Berges, écoles et patrimoine pour Marc-André Constantin

Dans son local situé à l’angle du boulevard Sainte-Rose et Terrasse Dufferin, Marc-André Constantin a énuméré ses enjeux prioritaires pour le comté de Sainte-Rose dont il brigue le suffrage pour le Parti québécois.

Si ce spécialiste de l’éducation se réjouit des améliorations apportées au parc de la Rivière des Mille-Îles, il aimerait aménager plusieurs autres endroits de villégiature sur les berges de Sainte-Rose.

«Nombre d’entre elles ne sont pas accessibles aux citoyens, alors qu’il est bon de se rappeler qu’on habite sur une île, affirme Marc-André Constantin. J’aimerais qu’on développe cela en partenariat avec la Ville de Laval.»

Patrimoine

La valorisation et préservation du patrimoine du secteur reste au cœur des intentions du candidat péquiste.

«S’il y a une bonne participation sur le plan municipal, voire même fédéral, il y en a peu du côté provincial, m’a-t-on dit, relate Marc-André Constantin. Il est pourtant important de garder une cohérence dans les nouvelles constructions.»

Parc immobilier scolaire

Père de trois enfants, le jeune homme a vécu les aléas d’un enfant changé d’école d’année en année. «Ma fille aînée est passée de Petit-Prince à Les Cèdres en un an, précise-t-il. Les élèves sont barouettés ainsi, ce qui crée de l’instabilité, sans compter d’autres institutions, comme Poly-Jeunesse, où l’on installe des roulottes pour des locaux temporaires peu compatibles avec une éducation de qualité.»

À la grandeur de Laval, Marc-André Constantin espère que de plus grands efforts de francisation seront mis de l’avant pour les nouveaux arrivants, entre autres, en milieu de travail.

«Je veux également réduire la paperasse pour nos petits et grands entrepreneurs, dit-il. Celle-ci est souvent un casse-tête. Un employé de l’État pourrait certainement être attitré à chacun d’eux pour leur faciliter la chose.»

Notons finalement que M. Constantin aimerait aussi mettre fin à l’absence de soutien financier accordée au club de soccer Fabrose.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page