Connectez-vous à nous

96 M$ de travaux sur les autoroutes

lidl opening times today

Actualités

96 M$ de travaux sur les autoroutes

Le gouvernement du Québec a dévoilé un investissement de 96 461 000 $ pour 2019 à 2021 dans le but d’améliorer le réseau routier à Laval.

Il s’agit d’une hausse significative par rapport à l’exercice précédent, alors que le ministère des Transports annonçait 60,2 M$ en projets.

«C’est une bonne nouvelle, souligne le maire, Marc Demers. On estime qu’il coûterait aux citoyens lavallois 1,3 milliards de dollars en 2019, si rien n’est fait, pour les problèmes de congestion et de santé engendrés lors des déplacements.»

Précisément, 9,9 M$ seront investis pour assurer des chaussées en bon état, 40,0 M$ pour les structures et 46,6 M$ pour l’efficacité et la sécurité du réseau.

Grosses dépenses

Deux idées se démarquent au niveau des coûts. D’abord, la construction de l’échangeur Val-des-Brises, dont le prix devrait se situer entre 10 et 25 M$, sera financée par la Ville mais réalisée par le Ministère.

Ensuite, de 5 à 10 M$ seront investis pour le remplacement des lampadaires dans diverses municipalités de la Rive-Nord, un projet déjà entamé l’année dernière.

Drainage et bruit

Le système de drainage de la route 125, entre les boulevards Saint-Martin et de la Concorde, sera amélioré. Il s’agit d’une dépense d’1 à 5 M$ déjà présente dans le programme 2018-2020.

Il y aura également reconstruction du mur antibruit de l’autoroute 15. «Ici, on parle carrément de la qualité de vie des citoyens qui subissent le vacarme», défend M. Demers.

«Récemment, j’ai dû faire réparer ma voiture en raison des nids-de-poule.»

 –Louise Leroux, p.-d.g. de la Chambre de commerce et d’Industrie de Laval

Entretien

En tout, 6 projets sur les 13 présentés concernent la réparation des surfaces ou structures sur l’île Jésus.

L’autoroute 15, entre le boulevard Dagenais et le pont Gidéon-Ouimet, obtiendra un coup de neuf au niveau de sa surface. Le même sort attend quelques tronçons de l’A-440.

Un nettoyage est également au programme pour libérer diverses structures de la rouille et des fragments de béton.

«Il n’est pas possible d’ajouter des infrastructures sans réparer celles existantes, ajoute le chef du Mouvement lavallois. Des voies réservées sur les autoroutes 13 et 15 font partie des objectifs, mais il faut d’abord entretenir le réseau.»

Asphaltage

On retrouve également parmi les travaux l’asphaltage des voies de desserte de l’autoroute 15 entre le boulevard Cartier et l’autoroute 440.

Les autoroutes 25 et 440, entre le boulevard des Mille-Îles et la montée Saint-François, recevront un nouveau revêtement.

Chambre de commerce

Pour Louise Leroux, présidente-directrice générale de la Chambre de commerce et d’Industrie de Laval (CCIL), tout investissement qui favorise la mobilité est bien vu. «C’est intéressant pour la sécurité routière dans un contexte global», affirme-t-elle.

Grand Montréal

Cette annonce, faite par le ministre des Transports, François Bonnardel et le ministre responsable de la région de Laval, Eric Girard, s’est déroulée dans le cadre d’un projet biennal d’investissements pour la région métropolitaine de Montréal.

En tout, 955 203 000 $ seront investis. «Cela permettra aux citoyens d’avoir un regard complet sur la totalité des projets pour lesquels des travaux sont prévus au cours des deux prochaines années et d’obtenir une reddition de comptes du Ministère», a déclaré M. Bonnardel par voie de communiqué.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à l'éducation, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page