Connectez-vous à nous
Michel Ianiri dit Mike
Faisant face à de nouvelles accusations d’agression sexuelle, Michel Ianiri est connu pour avoir géré un commerce fréquenté par la jeunesse de Laval-des-Rapides. (Photos gracieuseté)

Faits divers

Victimes d’un ex-gérant d’arcade recherchées

Après avoir procédé à une première arrestation en juillet 2019, le Service de police de Laval (SPL) a de nouveau interpellé Michel Ianiri, âgé de 60 ans, le 25 février, pour des motifs d’agression sexuelle qu’il aurait commises au cours des années 1980 à 2021.

Premières agressions

Rappelons que durant les années 1980, Michel Ianiri, surnommé Mike, était gérant d’une arcade située sur le boulevard Laurier, dans Laval-des-Rapides.

Certains témoins auraient rapporté que l’accusé aurait invité des jeunes d’âge mineur chez lui, afin de consommer de la drogue et leur faire des attouchements sexuels.

Les victimes étaient principalement des jeunes hommes.

Nouvelles dénonciations

Après une première médiatisation du dossier, en janvier 2020, trois nouvelles victimes se sont manifestées.

En février dernier, Michel Ianiri a récidivé en utilisant le même stratagème auprès d’autres jeunes d’âge mineur.

Des éléments d’investigation portent à croire que d’autres personnes pourraient avoir été victimes de Michel Ianiri. Les enquêteurs de la police de Laval aimeraient entrer en contact avec elles.

Toute personne qui aurait été victime de Michel Ianiri, surnommé Mike, est invitée à contacter la police de Laval afin de déposer une plainte officielle sur sa ligne info au 450 662-INFO (4636) ou en composant le 911, en mentionnant le dossier LVL 210223-077.

Comparution

Michel Ianiri a comparu le 26 février par vidéo-conférence, sous plusieurs chefs d’accusation, dont agression sexuelle, menace de mort, possession dans le but de trafic.

L’accusé est demeuré détenu depuis. Il sera de retour à la cour ce jeudi 18 mars. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page