Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Actualités

Vague d’incendies après négligence humaine à Laval

À la suite de plusieurs feux causés par de la négligence ou distraction, le Service de sécurité incendie de Laval s’inquiète de cette recrudescence qui a entraîné des dommages matériaux de près de 600 000 $, dont une maison comme perte totale, en moins d’une semaine.

«Considérant que la plupart de ces incendies sont dues à de la négligence, imprudence ou distraction humaines, causant de lourds dommages, on veut signaler à la population l’importance d’adopter au quotidien un comportement sécuritaire», signale Véronic Maheu, cheffe de prévention au Service de sécurité incendie de Laval, dont l’intervention préface la prochaine Semaine de la prévention incendie qui se déroulera du 4 au 10 octobre.

Cette dernière se déploiera d’ailleurs sous le slogan «En matière de sécurité incendie, le premier responsable, c’est toi!»

On compte notamment mettre l’emphase sur les articles de fumeur et mégots disposés dans des matières inflammables, les feux de cuisson après des aliments oubliés sur la cuisinière, les cendres de foyer dont on se débarrasse maladroitement, ou l’appareil BBQ, sinon le foyer extérieur, installé trop à proximité d’une résidence, avec un espace de dégagement insuffisant.

Rue Stella

Après un patio s’étant enflammé à la suite de briquettes de charbon, dans Laval-sur-le-Lac, dans la nuit du 20 au 21 septembre, c’est du côté de Saint-François que se sont déplacés des pompiers, la nuit suivante.

Alertés par un appel au 911 sur le coup de 3h, les 8 unités du Service de sécurité incendie de Laval nécessaires à la tâche, soit 26 pompiers, sont arrivées 8 minutes plus tard devant un bâtiment résidentiel d’un étage en bois et brique, rue Stella.

Les sapeurs ont vite aperçu une boule de feu sur la terrasse arrière de la résidence, face à la rivière des Prairies.

L’incendie avait commencé à se propager de l’extérieur vers la maison, principalement l’entretoit, puis la structure principale.

Heureusement, l’évacuation avait été complétée, un voisin prévenant les deux occupants qui dormaient au sous-sol de la demeure. L’un d’eux a dû être soigné après avoir subi des blessures légères aux mains.

Si l’événement reste encore sous enquête incendie, on sait que la maison est une perte totale, les dommages étant évalués à 300 000 $ pour le bâtiment et 150 000 $ pour son contenu. Deux citoyens devront maintenant se reloger.

Rue Jacques

Le mercredi 22 septembre, un appel a été fait au 911, à 6h15, rapportant un incendie faisant rage sur la rue Jacques, à Fabreville, non loin du parc Isabelle.

La première des 7 unités de pompiers, soit 24 hommes, s’est pointée sur place dès 6h21, maîtrisant la situation sur le coup de 7h.

À l’arrivée des sapeurs, l’évacuation des lieux avait été complétée. Un énorme panache de fumée sortait alors de la toiture et s’élevait dans les airs.

En prospectant l’origine du feu, les pompiers ont fait le tour de l’endroit et rapidement repéré des flammes sur le patio arrière.

À ce moment, l’incendie gagnait du terrain vers le bâtiment, avant de procéder efficacement à l’extinction et de limiter les dégâts.

Les dommages sont évalués à 100 000 $ pour le bâtiment et 25 000 $ pour son contenu. Les deux occupants devront malheureusement se reloger ailleurs.

Un court-circuit électrique se serait produit à partir d’un fil reliant un mur extérieur de la résidence à un élément extérieur.

 

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page