Connectez-vous à nous

Une salle d’implantation de cardiostimulateur pour la Cité

Communauté

Une salle d’implantation de cardiostimulateur pour la Cité

Après avoir inauguré en 2007 un laboratoire d’hémodynamie, voilà que le département de cardiologie du Centre de santé et de services sociaux de Laval (CSSS) inaugure une nouvelle salle d’intervention dédiée, celle-là, à l’implantation de stimulateurs cardiaques.

Commentaires

L’événement a eu lieu mercredi, dans une salle attenante à la salle d’hémodynamie, au sous-sol de l’urgence de la Cité de la Santé, un emplacement dit stratégique au sein du centre hospitalier lavallois.

Aménagée au coût de 300 000$, cette nouvelle salle d’opération ultramoderne permettra à l’équipe d’intervention de meilleures pratiques et un environnement à la fine pointe pour les patients, soutient le chef du service de cardiologie, Dr Raymond Gendreau. «Dans une perspective d’accroissement et de vieillissement de la population, on est maintenant en mesure de répondre aux besoins qui se présenteront», se réjouit-il.

Sécurité accrue

Grâce aux nouvelles installations, son équipe pourra doubler le nombre de ses interventions, bien qu’elle suffise actuellement à la demande, on évalue à environ 160 la demande d’implantation de «pacemaker» par année.

Parallèlement, Dr Gendreau et son équipe assurent le suivi auprès de 1200 porteurs de cardiostimulateur, et ce, jusqu’à deux et trois fois par année dans certains cas.

Le cardiologue en chef à la Cité de la Santé fait également valoir que la sécurité des patients traités en hémodynamie s’en trouve aujourd’hui améliorée, puisqu’advenant une urgence, il pourrait être aussitôt transféré à la salle d’électrophysiologie, attenante au laboratoire.

Soulignons que l’hémodynamie consiste en une méthode d’intervention cardiovasculaire, permettant de dilater les artères à l’aide de cathéters et de traiter ainsi, en situation d’urgence, l’infarctus aigu du myocarde.

Enfin, cette salle d’implantation a été rendue possible grâce à trois partenaires de la Fondation Cité de la Santé, à savoir le Club Rotary de Laval et les filiales canadiennes des fabricants de cardiostimulateurs cardiaques Medtronik et Biotronik. Tous trois ont versé une contribution de 100 000$ chacun.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page