Connectez-vous à nous

Un commerçant devra fermer boutique

Actualités

Un commerçant devra fermer boutique

À la suite du refus de la Ville d’accéder à sa demande de changement de zonage, un commerçant de Laval-Ouest se voit contraint de cesser la pratique de certaines activités commerciales.

Commentaires

Propriétaire du Garage A.S., Spiro Yannios réclamait une demande de modification au règlement de zonage, question de régulariser sa situation après qu’il eût reçu, au printemps dernier, un avis d’infraction relative à l’exercice d’un usage commercial prohibé dans le secteur.

Situé à l’angle du boulevard Arthur-Sauvé et de la rue Prévet, le commerce abrite notamment un garage de réparations mineures de véhicules, ce qui contrevient au zonage en vigueur. En 2006, une demande similaire pour le même lot avait également été rejetée par le conseil municipal.

Motif

La Ville explique sa décision par les efforts déployés au cours des dernières années à éliminer peu à peu certains usages problématiques en bordure du boulevard Arthur-Sauvé, notamment par des amendements visant à y restreindre les usages autorisés.

On a tenu compte de la présence à proximité de secteurs résidentiels de faible densité, particulièrement sensibles aux nuisances générées par l’exercice d’usages incompatibles avec l’habitation. À l’ouest du terrain, séparé par la rue Prévert, on retrouve tout un secteur de résidences unifamiliales dont trois ont façade directement vers le garage. «L’entreposage de véhicules en attente de réparations ou accidentés et de pneus contribue également à détériorer la qualité du paysage de ce tronçon du boulevard, lequel constitue une entrée de ville», mentionne le Service de l’urbanisme dans une note envoyée au comité exécutif, dans laquelle il recommandait le rejet de la demande.

Celle-ci visait d’abord à autoriser l’exploitation d’un atelier de réparations automobile, mais également à permettre l’établissement d’un lave-auto à la main. À défaut de poursuivre les opérations de son atelier de réparations, M. Yannios pourra tout de même continuer à exploiter la succursale de Location Pelletier, qui partage les locaux de son bâtiment commercial, cet usage étant autorisé pour le secteur.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page