Connectez-vous à nous

Roseline Filion ne fait pas une croix sur les Jeux de Rio

lidl opening times today

Sports

Roseline Filion ne fait pas une croix sur les Jeux de Rio

PLONGEON. Malgré une fracture à la cheville droite, Roseline Filion garde le moral et croit toujours à ses chances d’obtenir son laissez-passer pour les Jeux olympiques de Rio.

Commentaires

«Une blessure, ça n’arrive jamais au bon moment. Toutefois, je suis confiante de me rétablir rapidement et d’être prête pour les essais olympiques en juin», affirme la plongeuse dans une entrevue accordée au Courrier Laval, le 17 décembre

Filion effectuait sa routine de sauts renversés habituelle sur des coussins lorsqu’elle a raté un atterrissage à l’entraînement lors des derniers Championnats canadiens, à Saskatoon.

«J’ai manqué le matelas et mon talon a heurté le béton. C’est ma blessure la plus grave en 20 ans de carrière», souligne-t-elle.

«Sur le coup, j’étais atterrée, car je pensais que ma saison était terminée, que je n’avais plus d’espoir pour participer aux Jeux olympiques», poursuit la médaillée de bronze en plongeon synchronisé en compagnie de sa partenaire, Meaghan Benfeito, aux Jeux de Londres en 2012.

L’athlète de 28 ans devra déclarer forfait pour une place en prévision de la Coupe du monde du mois à la fin janvier à Rio, «Je ne serai pas là pour cet événement de qualification olympique, mais je vais me reprendre pour les prochaines étapes.»

Du déjà vu

Le champion du monde Alexandre Despatie avait été opéré pour une profonde lacération à la tête après avoir heurté le tremplin six semaines avant les Jeux de Londres. Le double médaillé olympien s’était aussi fracturé un pied quatre mois avant les Jeux de Pékin, en 2008, où il avait décroché la médaille d’argent.

«Alex a réussi l’exploit de revenir pour prendre part aux Jeux. Moi aussi je suis capable.»

Bien entourée

Filion écoute à la lettre le médecin et son équipe. Elle doit guérir rapidement, afin de reprendre l’entraînement. Son plâtre lui a été retiré le 5 janvier.

«J’ai reçu de très bonnes nouvelles. Tout semble bien guérir. J’ai reçu une botte protectrice hydrofuge qui me permettra de reprendre l’entraînement à la piscine. Ça m’aide à ne pas mettre du poids sur mon pied», affirme-t-elle.

Une équipe impressionnante de médecins, thérapeutes et de nutritionnistes s’occupe de Roseline pour lui permettre de garder la forme et le moral.

«Je suis bien entourée et cela facilite ma réhabilitation», termine celle

qui aimerait participer à la Coupe du monde de février, à Rio.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page