Connectez-vous à nous

Questionnements sur les nouvelles aires de dessertes

Communauté

Questionnements sur les nouvelles aires de dessertes

La révision des aires de dessertes de certains établissements de Sainte-Rose en raison de l’ouverture d’une nouvelle école, en septembre 2013, amène beaucoup de questions chez les parents.

Jeudi dernier, la direction de l’école Des Cardinaux a rencontré les parents pour leur faire part des propositions qui sont examinées. Au moment de mettre sous presse, lundi, une rencontre était prévue pour mardi à l’école L’Envolée.

Les parents dénoncent la décision de transférer les élèves habitant au nord de la rue de la Volière au nouvel établissement situé à l’intersection des boulevards de la Renaissance et des Rossignols. Ils ne comprennent pas que leurs enfants soient changés d’école, alors que ceux habitant dans le secteur Champenois, du côté ouest du boulevard Curé-Labelle, continueront de fréquenter L’Envolée.

Pas de marcheurs

En attendant que la Ville aménage des trottoirs aux abords de la nouvelle école, Louise Lortie, présidente de la CSDL, confirme que tous les élèves de cet établissement seront transportés en autobus. «J’ai parlé à Denis Robillard [conseiller municipal de Sainte-Rose] et je lui ai dit qu’il est important que ce dossier se finalise, notamment pour une question de développement durable», soutient-elle. Pour la présidente, la future école est située là où la demande se fait sentir. «Déjà, l’école Des Cardinaux a trop d’élèves. Vingt-cinq élèves de préscolaire vont cette année à l’école Arthur-Buies, ça représente plus qu’un groupe complet», constate-t-elle. Le développement de nouvelles rues à proximité de l’école en construction amènera également davantage d’élèves.

Consultation

Mère de deux enfants fréquentant L’Envolée, Muriel Léong déplore que les parents ne soient informés que 24 heures avant la date limite fixée par la Commission scolaire de Laval (CSDL) pour recevoir les suggestions.

Louise Lortie souligne que son organisation a envoyé les propositions en consultation auprès des conseils d’établissements, où des parents élus. «C’est aux conseils d’établissements de décider comment ils consultent les parents», fait-elle valoir.

Les conseils ont jusqu’au 19 décembre pour transmettre leurs réponses. Les commissaires devraient statuer en janvier, indique Mme Lortie.

Les parents des deux écoles promettent d’être présents à la réunion des commissaires, ce soir, pour faire part de leur mécontentement. À l’école Des Cardinaux, une pétition a déjà recueilli 200 signatures.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page