Connectez-vous à nous

Quatre personnes évacuées pour monoxyde de carbone

lidl opening times today

Faits divers

Quatre personnes évacuées pour monoxyde de carbone

Dans la matinée du 13 février, le Service de sécurité incendie de Laval a dû intervenir prestement du côté de Saint-François après une alerte d’intoxication au monoxyde de carbone dans un restaurant du boulevard Lévesque est, près de la rue de l’Harmonie.

Les pompiers sont arrivés devant l’enseigne du Tao Baba à 10h35, soit 4 minutes seulement après le déclenchement de l’alarme de carbone aussitôt retransmise au 911.

Ils ont trouvé l’origine du problème dans une défectuosité de la cuisinière au gaz naturel de ce restaurant chinois, situé dans un ensemble commercial de plusieurs adresses.

Rapidement, après avoir aidé à compléter l’évacuation des lieux, les pompiers ont confié quatre personnes incommodées par le gaz aux soins des ambulanciers d’Urgences-santé. Ressentant de sérieux maux de tête, ces gens ont été transportées en centre hospitalier pour y recevoir les traitements adéquats.

PPM élevé

Procédant aux premières lectures de taux de monoxyde de carbone, les pompiers ont eu la surprise de lire un impressionnant 390 particules par millions (PPM).

On sait que la norme dans un commerce est de 35, alors que celle d’une résidence est fixée à 9 PPM.

«Nous sommes contents d’avoir trouvé un avertisseur de monoxyde de carbone fonctionnel sur place, souligne Martin Bélisle, chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Laval. Le taux que nous avons lu est nettement élevé, mais il faut savoir que c’est l’exposition à long terme qui peut créer de sérieux malaises.»

Support demandé

Tel que le veut la pratique en pareille situation, le support de la police de Laval, ainsi que l’apport des techniciens d’Énergir (anciennement Gaz Métropolitain) et l’expertise d’un médecin de garde, ont été réclamés pour écarter tout risque d’intoxication future, autant pour les gens se trouvant à l’intérieur des commerces que les citoyens du voisinage.

L’incident s’étant produit dans une entreprise, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a également été prévenue et pourrait enquêter sur la situation.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page