Connectez-vous à nous

Quatre anniversaires pour le 20e Symposium de Sainte-Rose

Culture

Quatre anniversaires pour le 20e Symposium de Sainte-Rose

Du 23 au 26 juillet, la Corporation Rose-Art soulignera ses 25 ans d’existence et les 20 ans de son symposium, en plus des 50 ans de la création de Laval et du 275e anniversaire du quartier historique de Sainte-Rose où se déroulera l’événement.

Commentaires

«Notre symposium est reconnu comme l’un des plus beaux au Québec, d’affirmer Carole Faucher, présidente de Rose-Art et coordonnatrice de ce rassemblement culturel. Chaque année, nous tentons d’innover et cette année d’anniversaires nous a permis de le faire durant quatre jours où les artistes partageront leur passion en direct.»

Ils seront 90 artistes-peintres et sculpteurs de Laval et de partout au Québec à se déployer sur cinq îlots le long du boulevard, dans le Vieux-Sainte-Rose, entre les rues Filion et Hotte. Sélectionnés par un jury indépendant, les participants travailleront sur place, toujours prêts à échanger avec les amateurs d’art visuel.

Sous un grand chapiteau, des membres de Rose-Art superviseront la production de trois œuvres géantes durant des séances d’initiation du public à la peinture.

La Société d’histoire et de généalogie de l’Île Jésus aura son kiosque et un duo de chanteurs et guitaristes divertira le public les samedi et dimanche. Une cantine mobile et des aires de repos seront disponibles.

L’an dernier, 22 000 visiteurs avaient été accueillis.

Projets spéciaux

Rose-Art avait soumis quatre projets à la Ville de Laval dans le cadre des festivités du 50e, dont la production d’un calendrier illustrant les différents quartiers du territoire.

Lors du symposium, l’organisme en profitera pour offrir trois expositions, soit une rétrospective de reproductions d’œuvres du grand peintre de Sainte-Rose Marc-Aurèle Fortin, en plus de grands formats de ses membres et de Liberté, un ensemble de tableaux et de sculptures ornant l’espace d’exposition de la Galerie La Vieille Caserne.

Porte-parole, journaliste et photographe

Bien connu du grand public, Daniel Daignault exposera une vingtaine de ses photographies. Le journaliste, qui a grandi dans Laval-des-Rapides et habite Sainte-Rose depuis 25 ans, a développé une passion pour la photographie. Portaits d’artistes connus (Céline Dion, Marie-Mai, Claude Dubois), paysages de la nature et urbains, ramenés des Laurentides ou de voyages autour de la planète, la variété sera au rendez-vous.

«Mon père m’avait acheté une caméra à l’adolescence que j’utilisais quand nous partions en voyage, raconte celui qui a commencé dans le métier à la fin des années 1970, chez Photo-Vedettes, et qui travaille toujours pour des parutions de Québecor. À force de côtoyer des photographes, j’ai commencé à pratiquer plus sérieusement. C’est une belle façon de capter des moments magiques.»

Le Symposium de Sainte-Rose se déroulera du 23 au 26 juillet, dans le Vieux-Sainte-Rose. Information: www.roseart.ca et 450 625-7925.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page