Connectez-vous à nous
Parmi les quatre échangeurs qui transformeront l’actuelle route 335 en autoroute urbaine, celui prévu à la hauteur de la rue Saint-Saëns serait mis en chantier dès l’automne. (Photo 2M.Media – Archives)

Transport

Prolongement A-19: un premier échangeur en chantier à l’automne

Le premier chantier du prolongement de l’autoroute 19 aura lieu cet automne avec la construction de l’échangeur Saint-Saëns, à Laval.

Les ministres fédéraux Pablo Rodriguez et Mélanie Joly et le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, en ont fait l’annonce le 30 mars.

Les travaux de l’échangeur Saint-Saëns devraient débuter à l’automne 2021 et s’échelonner jusqu’en 2023.

Appels d’offres

«Cette première étape témoigne à la fois de notre détermination à améliorer la mobilité dans les banlieues de la région métropolitaine et de l’engagement de notre gouvernement à contribuer à la relance économique», a déclaré le ministre Bonnardel en annonçant le lancement d’une série d’appels d’offres au cours des semaines à venir. Cette procédure vise l’octroi de contrats pour le contrôle qualité, la surveillance, la maîtrise d’œuvre et la construction de l’échangeur qui permettra de relier l’autoroute 19 à la rue Saint-Saëns Est. Il s’agit du premier de quatre nouveaux échangeurs qui jalonneront le futur tronçon autoroutier de 10 kilomètres dont on parle depuis les années 1970.

Les travaux de ce premier lot devraient débuter à l’automne 2021 et s’échelonner jusqu’en 2023.

Contribution fédérale

«C’est toujours une bonne nouvelle quand Québec et Ottawa travaillent ensemble pour faire avancer des projets prioritaires comme celui-là», a fait valoir le leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez, rappelant la contribution de 260 M$ du fédéral via le programme Nouveau Fonds Chantiers Canada.

Sa collègue et ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, a renchéri, ajoutant que le parachèvement de l’autoroute Papineau «va alléger le temps de transport de milliers d’usagers et participera à l’essor économique» de Laval et de la couronne nord.

On estime à quelque 34 000 le nombre de véhicules empruntant chaque jour le pont Athanase-David, qui surplombe la rivière des Mille Îles reliant Laval à Bois-des-Filion.

En cours

Le cabinet du ministre des Transports a par ailleurs indiqué que «la réalisation de l’avant-projet définitif ainsi que des plans et devis des autres lots est toujours en cours», ce qui permettra d’en définit les échéanciers.

Un appel d’offres pour la réalisation d’inventaires et d’expertises archéologiques a également été lancé le 5 mars dernier.

Projet

Estimé entre 500 et 600 M$, ce projet autoroutier comprend, rappelons-le, un nouveau pont qu’on aménagera à l’est du pont Athanase-David, quatre nouveaux échangeurs à la hauteur de la rue Saint-Saëns et des boulevards Dagenais, des Laurentides/Mille-Îles et Adolphe-Chapleau, le réaménagement de l’échangeur de l’autoroute 640, un stationnement incitatif de 690 places et un terminus dans le quadrant nord-est des voies rapides 640 et 19.

L’actuelle route 335 sera élargie à trois voies par direction, dont des voies réservées aux autobus, véhicules électriques et au covoiturage sur les 10 kilomètres compris entre les boulevards Saint-Martin, à Laval, et Industriel, à Bois-des-Filion.

Le projet prévoit également des écrans antibruit aux abords de l’autoroute urbaine, le réaménagement et le prolongement de la piste polyvalente pour piétons, cyclistes et utilisateurs de véhicules hors route ainsi que des voies de desserte réaménagées entre le boulevard Saint-Martin Est et l’autoroute 440.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page