Connectez-vous à nous

Premier événement sportif professionnel devant public à Laval

lidl opening times today

Sports

Premier événement sportif professionnel devant public à Laval

Plusieurs citoyens lavallois ont eu la chance d’assister à un premier événement sportif professionnel sur l’île Jésus depuis le début de la relance à l’occasion d’un match de tennis qui opposait Taha Baadi et Alexis Galarneau.

Les deux athlètes lavallois se sont affrontés dans le cadre d’une rencontre amicale organisée le 18 juillet au parc Saint-Victor par Tennis Laval et l’Académie Ménard & Associés. Baadi a remporté le duel par la marque de 7-6(4), 6-2 et 10-6.

Le super bris était obligatoire malgré le résultat initial, car les règles utilisées étaient les mêmes que celles de la ligue organisée par Tennis Canada depuis le début de la pandémie.

9
14
5
2
24
12
SPO - À corriger - MatchTennisLaval2
10
4
SPO - À corriger - MatchTennisLaval3
15
23

(Photos gracieusetés)

«C’était une très belle expérience, assure Taha Baadi. La dernière fois que j’avais joué devant public remontait au mois de février. C’est difficile, car j’ai toujours joué au tennis pour donner un spectacle, donc l’événement était super pour ça.»

Alexis Galarneau partage le même avis. «C’était excitant lorsque je voyais les gens qui arrivaient et que ça se remplissait, note le tennisman de Champfleury. Par la suite, il y a eu l’annonce des joueurs et le tirage au sort. C’était un bel événement et très bien organisé.»

Les deux Lavallois avaient déjà disputé une dizaine de matchs à huis-clos dans la ligue d’entraînement de Tennis Canada depuis la fin de la période de confinement, mais ils s’entendent sur le fait que l’expérience n’était pas la même sans spectateurs.

Intérêt

Jean-Pierre Tessier, président de Tennis Laval, affirme qu’il y avait une cinquantaine de citoyens présents lors de la rencontre, soit le maximum autorisé par la Direction de la santé publique. Les mesures sanitaires et de distanciation sociale étaient évidemment respectées.

«On s’attendait à avoir plusieurs confirmations de dernière minute, note-t-il. Toutefois, nous avons envoyé 50 invitations aux citoyens résidant autour du parc et nous avions déjà 10 places prises. Par la suite, les membres de Saint-Victor ont complété l’essentiel des places. Nous n’avons même pas eu à faire de la promotion sur les réseaux sociaux.»

Tennis Laval considère donc qu’il s’agit d’un succès. L’intérêt suscité a même incité l’organisation à évaluer la possibilité d’organiser d’autres événements du genre dans les prochaines semaines.

Saison 2020

Bien que plusieurs doutes persistes quant à la possibilité de disputer des tournois professionnels en 2020, Taha Baadi et Alexis Galarneau poursuivent leur préparation en ce sens.

«Pour l’instant, la reprise est toujours prévue pour la mi-août, mais j’ai des doutes, explique Galarneau. J’essaie de me remettre en forme le plus possible pour cette date et il reste plusieurs choses à régler et planifier si je participe à des tournois.»

Les deux joueurs évaluent notamment la possibilité d’aller disputer des tournois en Europe où la propagation du virus est mieux contrôlée. Baadi doit aussi se préparer pour son deuxième semestre universitaire, lui qui étudie à l’Université de Wake Forest, aux États-Unis.

«J’ai décidé de revenir ici et de faire le prochain semestre à distance, car, chaque fois que je serais sorti pour participer à un tournoi, j’aurais été obligé d’être en confinement 14 jours à mon retour au campus, précise l’athlète de Laval-des-Rapides. On jugeait que c’était la meilleure décision à prendre.»

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page