Connectez-vous à nous

Plus de 90 appels pour inondation et crue des eaux

Actualités

Plus de 90 appels pour inondation et crue des eaux

SÉCURITÉ. Pendant qu’un tronçon du boulevard des Mille-Îles demeure fermé à la circulation, dans Saint-François, les lignes 311 et 911 ont enregistré près d’une centaine d’appels de citoyens aux prises avec la crue des eaux, alors que de nouvelles précipitations devraient tomber durant le week-end.

Commentaires

À Laval, 27 segments de rue et une quinzaine de résidences, dont 13 sous-sols, sont touchés par la crue printanière gonflée par la pluie incessante des dernières semaines.

Les niveaux d’eau sur les rivières des Prairies et des Mille-Îles sont plutôt stables ou faiblement en baisse, indique pour sa part Hydro Météo.

L’organisme ajoute que les précipitations à venir seront moins importantes que prévu, mais risquent tout de même de permettre une légère augmentation des débits et niveaux des cours d’eau sans que cette hausse ne soit généralement importante. 

«La situation s’est stabilisée depuis le début de la semaine, mais elle demeure préoccupante et l’objet d’une surveillance 24 heures sur 24, de mentionner Geneviève Villemure, des Affaires publiques du Service de police de la Ville de Laval. Depuis le 5 avril, un message téléphonique automatisé a été envoyé à deux reprises aux riverains à risque pour les conscientiser aux dangers potentiels et mesures à prendre.»

Le centre de coordination des mesures d’urgence de la Ville de Laval est ouvert depuis le 17 avril pour veiller à la sécurité des citoyens concernés. Les principaux secteurs en cause demeurent Sainte-Dorothée, les îles-Laval, dans Chomedey, Laval-sur-le-Lac, plus spécialement l’île Roussin, ainsi que la rue Riviera, dans Fabreville.

On sait que plus de 1600 résidences ont un potentiel à risque d’inondation 0-20 ans sur le territoire lavallois, c’est-à-dire qu’on évalue que ces lieux sont susceptibles de subir des dommages par la crue des eaux au moins une fois chaque 20 ans.

Sacs et sable

Pour toute question, il est recommandé de contacter le 311 ou consulter le site Internet de la Ville où conseils et avis sont diffusés.

Les casernes de pompiers des quartiers Sainte-Dorothée, Saint-Vincent-de-Paul, Laval-Ouest, Saint-François, Auteuil et Sainte-Rose ont des sacs de jute à la disposition des citoyens appelés à construire des murets de protection.

Le sable est disponible face aux 10e Rue et rue Riviera (Laval-Ouest); à la berge Couvrette, entre le 609 et 625, chemin du Bord-de-l’eau, côté nord (Sainte-Dorothée); parc Berthiaume-du-Tremblay (Chomedey); stationnement de la caserne 7 (Auteuil); et au parc Bigras (îles-Laval).

À Laval, 27 segments de rue et une quinzaine de résidences, dont 13 sous-sols, sont touchés par la crue printanière gonflée par la pluie incessante des dernières semaines.

Les niveaux d’eau sur les rivières des Prairies et des Mille-Îles sont plutôt stables ou faiblement en baisse, indique pour sa part Hydro Météo.

L’organisme ajoute que les précipitations à venir seront moins importantes que prévu, mais risquent tout de même de permettre une légère augmentation des débits et niveaux des cours d’eau sans que cette hausse ne soit généralement importante. 

«La situation s’est stabilisée depuis le début de la semaine, mais elle demeure préoccupante et l’objet d’une surveillance 24 heures sur 24, de mentionner Geneviève Villemure, des Affaires publiques du Service de police de la Ville de Laval. Depuis le 5 avril, un message téléphonique automatisé a été envoyé à deux reprises aux riverains à risque pour les conscientiser aux dangers potentiels et mesures à prendre.»

Le centre de coordination des mesures d’urgence de la Ville de Laval est ouvert depuis le 17 avril pour veiller à la sécurité des citoyens concernés. Les principaux secteurs en cause demeurent Sainte-Dorothée, les îles-Laval, dans Chomedey, Laval-sur-le-Lac, plus spécialement l’île Roussin, ainsi que la rue Riviera, dans Fabreville.

On sait que plus de 1600 résidences ont un potentiel à risque d’inondation 0-20 ans sur le territoire lavallois, c’est-à-dire qu’on évalue que ces lieux sont susceptibles de subir des dommages par la crue des eaux au moins une fois chaque 20 ans.

Sacs et sable

Pour toute question, il est recommandé de contacter le 311 ou consulter le site Internet de la Ville où conseils et avis sont diffusés.

Les casernes de pompiers des quartiers Sainte-Dorothée, Saint-Vincent-de-Paul, Laval-Ouest, Saint-François, Auteuil et Sainte-Rose ont des sacs de jute à la disposition des citoyens appelés à construire des murets de protection.

Le sable est disponible face aux 10e Rue et rue Riviera (Laval-Ouest); à la berge Couvrette, entre le 609 et 625, chemin du Bord-de-l’eau, côté nord (Sainte-Dorothée); parc Berthiaume-du-Tremblay (Chomedey); stationnement de la caserne 7 (Auteuil); et au parc Bigras (îles-Laval).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page