Connectez-vous à nous

Patrick Michaud performe malgré la controverse

lidl opening times today

Sports

Patrick Michaud performe malgré la controverse

Commentaires

Malgré un surclassement de catégorie, faisant passer sa voiture dans un niveau beaucoup plus élevé que celui adapté à sa conception, le pilote lavallois Patrick Michaud est sorti du week-end d’ouverture de la Super Production Challenge, le 1er juin, avec des cinquième et deuxième places, lui conférant le 4e échelon au classement général avec 162 points.

«Je suis très surpris de m’être trouvé sur le podium, explique le Lavallois. Ma voiture ne répondait vraiment pas aux exigences de la nouvelle catégorie.»

Changement de catégorie

Patrick Michaud a passé l’entre-saison a travaillé sur sa Volkswagen pour la catégorie Production, qui demande des pneus et une force de moteur plus faible, ainsi qu’un poids par chevaux moteurs plus grand que la Super Production, où il a été surclassé.

À son arrivée à la Kyle Nash Memorial Races, en Ontario, la voiture du Lavallois répondait à la réglementation de sa catégorie, mais ses résultats à la première course ont forcé les officiels à le surclasser pour excès de la plage de performance permise.

«J’ai terminé la qualification en première place et pareil pour la course avec une avance d’une seconde et demie sur mon plus proche poursuivant, précise Patrick Michaud. J’avoue que la réglementation avec ma voiture faisant en sorte que j’étais avantagé, mais j’ai travaillé très fort.»

Comme les deux courses ont lieu simultanément, les résultats du résident de Sainte-Rose ont été transférés dans la Super Production, le plaçant 5e après la première course.

«C’est certain que, comme j’étais premier, je n’ai pas poussé ma voiture au maximum de ses capacités», justifie-t-il.

Lors de la seconde course, Patrick Michaud a terminé à moins d’une seconde du premier, malgré une voiture loin des exigences. «[J’ai profité du fait que] deux voitures en avant de moi ont eu des problèmes mécaniques, mentionne-t-il. Je vais apporter le plus de correctifs possible d’ici la prochaine compétition le 29 juin. Je vise un top 5.»

Commentaires

Journaliste aux sports et à la technologie, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page