Connectez-vous à nous

Ottawa interdit la pub sur le vapotage ciblant les jeunes

lidl opening times today

Actualités

Ottawa interdit la pub sur le vapotage ciblant les jeunes

Le gouvernement Canadien, préoccupé par la progression rapide du vapotage chez les jeunes, bannit toute publicité de produits de vapotage auprès des jeunes.

La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a proposé de nouveaux règlements visant à interdire toute promotion ou publicité des produits de vapotage partout où elle peut être vue ou entendue par des jeunes.

La promotion des produits de vapotage serait permise seulement dans les commerces spécialisés,  entreprises et sites web auxquels seuls les adultes ont accès.

Pour s’assurer que les Canadiens sont au courant des risques du vapotage et dépendance à la nicotine, Ottawa a également annoncé l’impression obligatoire des mises en garde de santé sur l’emballage des produits de vapotage.

L’emballage des produits devra être à l’épreuve des enfants et des limites seront imposées sur la teneur en nicotine pour ces produits, afin qu’ils ne soient pas toxiques pour les enfants en cas d’ingestion accidentelle.

À la suite de consultations qui ont eu lieu plus tôt dans l’année, le travail se poursuit pour examiner des mesures supplémentaires afin de réduire le niveau de la concentration de nicotine ainsi qu’imposer des restrictions additionnelles sur les arômes, selon les données les plus probantes.

«Les dernières statistiques, qui illustrent que le vapotage a doublé parmi les élèves du secondaire, sont troublantes, a déclaré Patty Hajdu. Nous élaborons des mesures supplémentaires pour protéger les jeunes et notre message demeure le même: le vapotage pose de sérieux risques pour la santé.»

Dans la dernière année, Santé Canada a investi plus de 9 millions de dollars dans une campagne nationale de sensibilisation pour informer les jeunes et leurs parents des méfaits et risques liés au vapotage.

Les nouvelles mesures ont été prises suite à l’Enquête canadienne sur le tabac, l’alcool et les drogues chez les élèves de 2018-2019 qui a révélé que le taux de vapotage chez les jeunes a doublé au cours des deux dernières années et que les jeunes qui vapotent le font plus fréquemment. (D.V.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page