Connectez-vous à nous

Nordia inaugure son centre d’appels

Actualités

Nordia inaugure son centre d’appels

Inauguré le 25 octobre, le nouveau centre d’appels de Nordia, implanté au second étage du magasin Costco, met au travail quelque 400 personnes, dont plus de la moitié sont des ex-travailleurs qui avaient été sauvagement jetés à la rue à la mi-juillet par la défunte succursale lavalloise d’IQT Solutions.

Dans les jours qui ont suivi la fermeture abrupte des bureaux que cette société américaine exploitait au 3, Place Laval, Nordia avait réembauché pas moins 250 agents et cadres supérieurs, qui ont pu ainsi rapidement reprendre du service dans les mêmes locaux.

Bouchées doubles

Un mois jour pour jour avant que IQT congédie sans préavis 450 travailleurs de Laval, Nordia signait un bail avec la direction de Costco en vue d’y établir un 3e centre d’appels, explique John DiNardo, président de Nordia et vice-président, services opérationnels auprès de la clientèle, de Bell.

«Au départ, nous devions ouvrir ce nouveau centre pour l’automne», rappelle-t-il.

Mais compte tenu des circonstances, la direction de la filiale de Bell a choisi de précipiter les choses, d’autant plus que l’ancien bail d’IQT arrivait à échéance à la fin du mois d’août.

«Le 15 juin, nous recevions les clés [du 3020, avenue Jacques-Bureau]; le 8 août, on débutait la formation sur place, et le 20 août, on y transférait l’ensemble des agents», précise M. DiNardo.

Retombées économiques

La location et l’aménagement d’une superficie de 10 000 pieds carrés à l’angle des autoroutes 15 et 440 ont nécessité un investissement de 2,5 M$, alors qu’il en a coûté à ce jour 1 M$ pour le recrutement et la formation, fait-on valoir.

M. DiNardo estime à une douzaine de millions de dollars les retombées économiques annuelles qu’entraînent dans la région l’ouverture de ce centre d’appel et le déménagement du bureau chef de l’entreprise.

Site stratégique

Pour son nouveau centre d’appels desservant les clients résidentiels de Bell, le patron de Nordia dit avoir choisi Laval en raison notamment de sa situation stratégique entre Montréal et la Rive-Nord et de son réseau de transport en commun.

«On veut garder les employés dans le 450», lance John DiNardo, soulignant que les heures que les employés s’évitent sur les ponts sont autant d’heures qu’ils peuvent passer en famille.

Présent à la cérémonie inaugurale, le maire Gilles Vaillancourt a indiqué qu’«en offrant aux Lavallois des possibilités de travail près de chez eux, cette installation moderne incarne parfaitement les objectifs sociaux, économiques et environnementaux associés à l’initiative ÉvoluCité de Laval».

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page