Connectez-vous à nous

Markos Gonzalez Clemente ne regrette rien de La Voix

lidl opening times today

Culture

Markos Gonzalez Clemente ne regrette rien de La Voix

TÉLÉVISION. L’aventure de La Voix s’est terminée lors de l’avant-dernière demi-finale croisée du 3 avril pour Markos Gonzalez Clemente, malgré une mise en scène «spectaculaire et belle à la fois.»

Commentaires

Pour l’occasion, la jeune sensation lavalloise de 15 ans a interprété une première pièce en français, For me formidable, de Charles Aznavour.

«Ç’a été tout un défi que m’a lancé mon coach Éric Lapointe, car je connais peu le répertoire francophone, de confier Markos. J’ai adoré cette façon de passer d’une langue à l’autre, entre le français et l’anglais. Je suis fier de ce que j’ai fait.»

Son adversaire du moment, Stéphanie St-Jean, de l’équipe Pierre Lapointe, a obtenu une note de 60 % après avoir chanté l’hymne bien connu Quand les hommes vivront d’amour, de Raymond Lévesque.

«Je ne connaissais pas cette pièce non plus, de continuer Markos. C’était beau et incroyablement émouvant. Elle a vraiment réussi un coup de maître.»

Prédiction et remerciements

L’étudiant du Laurier Senior High School croit que le charisme et l’humilité de Travis Cormier, son coéquipier dans l’équipe Éric Lapointe, le couronneront champion.

«Il a beaucoup de talent! ajoute-t-il. Il est de ceux qui ont rendu cette expérience inoubliable. J’ai rencontré tellement de gens et me suis fait plein d’amis. Il y avait toujours quelqu’un pour me rassurer quand je me sentais très nerveux, dont Éric Lapointe qui m’a donné une énorme dose de confiance au fil de toutes ces répétitions.»

Markos compte maintenant prendre une grande respiration et une pause de la frénésie artistique, question de remettre son année scolaire sur les rails.

«Mais je n’abandonne pas la musique, c’est certain!» de dire l’adolescent dont le style élégant de crooner des années 1950 et 1960 lui a gagné un large auditoire d’admirateurs.

Rappelons que Markos Gonzalez Clemente a impressionné dès les auditions à l’aveugle en interprétant Mack the Knife, de Bobby Darin, un titre qui lui avait valu de franchir les auditions avant même son 15e anniversaire. Le 20 mars, il avait remporté son quart de finale avec That’s Life», de son idole des idoles, Frank Sinatra.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page