Connectez-vous à nous

Actualités

L’intégration grâce à la culture

La Société nationale du Québec à Laval (SNQ Laval) a présenté ses premiers Rendez-vous culturels à Laval, une initiative créée afin de permettre aux nouveaux immigrants de socialiser et d’améliorer leur français tout en se familiarisant avec l’histoire et la culture du Québec.

Durant sept semaines, 20 néo-Québécois ont été rassemblés pour participer à différentes activités culturelles telles que la visite de bibliothèques et musées lavallois, du Parc de la Rivière-des-Mille-Îles et un parcours historique dans Sainte-Rose.

«Cette activité m’a aidée au niveau de l’intégration et la confiance en soi, affirme Sabrina, immigrante de la Nouvelle-Calédonie. Ça me réconcilie avec le fait de me déraciner et de m’enraciner ici. J’avais besoin d’être rassurée sur mon processus d’intégration, les valeurs d’ici, la culture et les habitudes des Québécois.»

Certaines activités comme la pièce de théâtre Mon nouveau chez-moi ont été tellement enrichissantes pour le groupe qu’elles ont permis aux participants de se confier et se reconnaître dans l’autre. D’ailleurs, «chaque personne a eu son moment déclencheur, raconte Marie Dumont, chargée du projet. Il y a eu des témoignages touchants par rapport à leur vécu ici et dans leur pays d’origine.»

(Photo gracieuseté)

Encore plus pour l’intégration

«Grâce au succès incontestable du projet, on prévoit trois rendez-vous culturels l’année prochaine, affirme Jean Desautels, président de la SNQ Laval. La continuité de ce projet sera assurée grâce aux subventions du ministère de la Culture et des Communications du Québec. De plus, on espère une subvention de la Ville de Laval qui servira à créer un deuxième programme d’intégration culturelle.»

Chiffres significatifs

La population immigrante sur l’île Jésus a augmenté de 123 % entre 2001 et 2016,  alors que 44 % des familles lavalloises sont désormais issues de l’immigration selon le Portrait statistique de la population immigrante de la région de Laval.

«Laval est la ville qui accueille le plus d’immigrants et réfugies dans la province, indique Mme Dumont, une résidente de Chomedey. Nous, les Québécois, devons briser le »ghettoisme ». Nous avons à combattre l’ignorance des autres pour faciliter l’intégration.»

La croissance des personnes immigrantes accueillies à Laval en 15 ans quadruple celle enregistrée sur l’île de Montréal (31 %) pour la même période tel que l’a rapporté le Courrier Laval cet automne.

«On envisage sous peu de mettre sur pied un programme de formation à l’intention des Québécois de souche pour leur montrer la réalité de nouveaux arrivants, explique le président de la SNQ à Laval. Ici, on veut que la culture québécoise évolue au rythme de l’ensemble de la communauté et avec l’apport des nouveaux arrivants.»

 

 

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page