Connectez-vous à nous
Responsable de la construction, l’Autorité régionale de transport métropolitain avait émis un appel d’offres le 4 juin. (Photo gracieuseté)

Transport

Les travaux de sécurisation de l’échangeur A-440 et A-15 débutent

Le gouvernement du Québec annonce que les travaux de la première phase du projet de sécurisation et d’amélioration de la mobilité dans l’échangeur des autoroutes 440 (Jean-Noël-Lavoie) et 15 (des Laurentides), ont débuté le mardi 12 octobre.

La première étape consiste à ajouter, au sud des structures de l’autoroute 440, une entrée menant des voies de desserte de l’autoroute 15, en direction nord, à l’autoroute 15.

Cette phase permettra de limiter les refoulements et d’améliorer la fluidité de la circulation dans le secteur de l’échangeur. La construction de la nouvelle entrée a été confiée à l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), afin d’arrimer ces travaux au projet de voies réservées sur l’autoroute 15, en direction nord.

Ces deux chantiers pourraient être terminés à l’été 2022.

Annoncé rapidement après le tragique accident du 5 août 2019, le projet de sécurisation et d’amélioration prévoit, dans une deuxième phase, la construction d’une bretelle aérienne menant directement des voies rapides de l’autoroute 440, en direction ouest, vers l’autoroute 15, en direction nord, en plus du réaménagement de la sortie du boulevard Industriel, indique le cabinet du ministre des Transports dans son communiqué.

Plus en détails

Notons qu’environ 305 000 véhicules circulent chaque jour dans l’échangeur des autoroutes 440 et 15. Annoncé en juillet 2020, ce projet prévoit l’ajout d’une entrée sur l’autoroute 15, en direction nord, juste avant les structures de l’autoroute 440 (phase 1); puis une reconfiguration du secteur par l’ajout d’une bretelle aérienne qui permettra aux usagers circulant sur l’autoroute 440, en direction ouest, de s’engager de manière sécuritaire sur l’autoroute 15, en direction nord (phase 2).

Par ces deux nouveaux aménagements, on veut limiter les files d’attente sur les voies rapides de l’autoroute 440; réduire les mouvements d’entrecroisement sur les voies de desserte de l’autoroute 440, en direction ouest, et de l’autoroute 15, en direction nord; ainsi que réduire la congestion dans l’échangeur; en plus de faciliter l’accès menant de l’autoroute 440, en direction ouest, à l’autoroute 15, en direction nord.

Il est prévu que les travaux visant l’ajout d’une bretelle aérienne de l’autoroute 440, en direction ouest, jusqu’à l’autoroute 15, en direction nord, débutent en 2023 (phase 2).

Paroles d’élus

«(…) En réduisant les zones d’entrecroisement, on limite les risques d’accident, d’affirmer via communiqué François Bonnardel, ministre des Transports. Les mesures déployées permettront aussi de diminuer la congestion et de faciliter les accès à l’autoroute 15, en direction nord. Je suis fier que ce projet soit officiellement lancé et je remercie l’ARTM pour sa collaboration dans la réalisation de la première étape des travaux.»

«(…) Par ailleurs, en améliorant les conditions de circulation, on collabore à la réduction des gaz à effet de serre», d’ajouter Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ainsi que ministre responsable de la région de Laval.

«(…) Cet échangeur, qui est au cœur d’un pôle d’emploi et commercial de Laval, est très important pour la communauté lavalloise, et grâce à ces améliorations, les résidentes et les résidents pourront se déplacer plus facilement, en toute sécurité», de compléter Christopher Skeete, député caquiste de Sainte-Rose. (B.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page