Connectez-vous à nous
Monteuil
(Photo 2M.Media - Archives)

Soccer

L’équipe féminine du CS Monteuil vise le sommet

Pour le CS Monteuil, c’est le volet féminin qui se démarque encore. La fiche de deux victoires et un match nul de l’équipe lui permet de trôner au sommet de la PLSQ en date du vendredi 9 juillet.

«Nous sommes contents de la façon dont la saison a commencé, note Amro Radwan, entraîneur-chef du club. Nous aurions pu faire mieux qu’un match nul à la maison, mais on a appris de cette rencontre et on a bien réagi le match suivant.»

Celui-ci en est à sa première saison avec le CS Monteuil. Il prend les rênes de l’équipe qui a terminé au premier rang de la PLSQ en 2019, puis qui a pris une pause d’un an en raison de la pandémie de la COVID-19.

«On a quand même un noyau similaire à 2019, précise-t-il. C’est pourquoi nos objectifs demeurent élevés. On veut encore finir au top du classement à la fin de la saison. Après, en séries, c’est sûr qu’on veut toujours gagner.»

La défense fait toujours partie des points forts de l’édition 2021. Les Lavalloises n’ont pas encaissé de but en trois rencontres et espèrent poursuivre cette séquence le plus longtemps possible.

Relève

L’un des gros défis des équipes féminines de la PLSQ demeure les départs prévus de certaines joueuses vers les universités américaines en fin de saison. Le CS Monteuil s’assure donc de compter sur une équipe réserve bien préparée qui peut prêter des joueuses de talent au besoin.

«On a déjà commencé à intégrer des filles [de l’équipe réserve] dès le premier match, mentionne Amro Radwan. Cela leur permet d’avoir de l’expérience avec nous. Elles s’entraînent aussi avec l’équipe première, donc elles connaissent notre façon de faire.»

L’entraîneur-chef explique que le style de jeu du club lavallois est basé sur la possession du ballon qui permet d’avoir le contrôle du match et des occasions de marquer.

Équipe masculine

Chez les hommes, le club s’est incliné par la marque de 2 à 1 contre le CS Mont-Royal Outremont à son premier match de la saison. Le nouvel entraîneur-chef Billy Zagakos ne s’en fait toutefois pas avec ce résultat, préférant percevoir les premières semaines de la saison comme une période d’adaptation.

«On a fait des changements de joueurs et poussé des jeunes en haut, note-t-il. Les vétérans de l’équipe vont aider les jeunes à se préparer à ce nouveau défi. Avec la COVID-19, ce n’était pas une préparation normale, donc on va se laisser du temps.»

Il croit d’ailleurs que son équipe s’est bien ajustée dans la deuxième moitié de son premier match et que l’esprit d’équipe est à son meilleur. «C’est probablement le meilleur esprit d’équipe que j’ai vu en tant qu’entraîneur!», affirme-t-il.

Notons que le vétéran Sean Rosa et le jeune Nareg Kalloghlian font partie des joueurs de l’équipe qui sont à surveiller selon l’entraîneur-chef qui veut pratiquer un style de jeu hybride en 2021.

«Nous voulons avoir la possession et appliquer une très grande pression lorsqu’on perd la balle, conclut-il. On a besoin de joueurs en forme pour jouer de cette façon et les jeunes devraient nous aider sur cet aspect-là. Si possible, nous allons tenter d’être dans les quatre premiers de la ligue. Ce serait une belle amélioration par rapport à 2019 [6e].»

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page