Connectez-vous à nous
(Photo 2M.Media)

COVID-19

Le taux d’infection à la COVID-19 de Laval sous le 1 %

Le taux d’infection lavallois à la COVID-19 a repris sa chute entamée il y a quelques semaines.

En effet, après une légère augmentation la semaine dernière, celui-ci pointe désormais à 0,95 % selon les données émises par l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

Cela représente le plus bas pourcentage hebdomadaire de la région depuis le début de l’année 2021. Le plus bas résultat précédent était survenu entre les 7 et 13 juin. Laval avait alors affiché un taux d’infection de 1,03 %.

Au total, 74 cas ont été confirmés parmi les 7775 tests de dépistage effectués du 21 au 27 juin.

Bilan des cas actifs

Malgré cette baisse du taux d’infection, Laval connait une légère hausse de cas actifs depuis le début de la semaine. On en compte maintenant 121 sur l’ensemble de l’île Jésus.

Au total, 31 630 citoyens lavallois (+23) ont contracté le virus depuis le début de la pandémie. 913 d’entre eux en sont malheureusement décédés, tandis que 30 596 sont maintenant rétablis.

Parmi les personnes touchées, 6 demeurent hospitalisées, dont 3 aux soins intensifs.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval précise aussi que 307 employés de son réseau sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Vaccination

402 818 doses ont été administrées à Laval depuis le début de l’opération de vaccination contre la COVID-19.

Il s’agit du neuvième plus haut total provincial derrière Montréal (2 092 321), la Montérégie (1 297 121), la Capitale-Nationale (762 218), les Laurentides (579 817), la Mauricie et Centre-du-Québec (494 015), l’Estrie (464 608), Lanaudière (471 965) et Chaudière-Appalaches (431 191).

Dans les secteurs

Après quelques semaines plus difficiles, Duvernay, Saint-François et Saint-Vincent-de-Paul est maintenant le secteur le moins touché de Laval, que ce soit en chiffres absolus (11 cas actifs) ou en taux d’infection (17 cas actifs par 100 000 habitants).

Il devance le secteur de Vimont et Auteuil qui compile toujours 13 personnes porteuses du virus sur son territoire.

À l’inverse, le secteur de Sainte-Dorothée, Laval-Ouest, Laval-Les Îles, Fabreville-Ouest et Laval-sur-le-Lac est le plus affecté de l’île Jésus avec 27 cas actifs et un taux d’infection de 39 cas actifs par 100 000 habitants.

Il devance Chomedey qui compte 24 cas actifs. Ce quartier a longtemps été le plus touché de la région.

De son côté, le secteur Fabreville-Est et Sainte-Rose dénote 23 cas actifs et le deuxième plus haut taux d’infection lavallois avec 30 cas actifs par 100 000 habitants.

Celui de Pont-Viau, Renaud-Coursol et Laval-des-Rapides constate quant à lui la présence de 22 personnes porteuses du virus sur son territoire.

***

Prendre note que tel qu’indiqué sur le site Web du CISSS de Laval, ces données par secteur incluent l’ensemble des cas des citoyens testés positifs à la COVID-19, qu’ils résident dans des milieux fermés ou ailleurs dans la communauté.

Les milieux fermés incluent des milieux de vie comme les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), les résidences privées pour aînés (RPA), les ressources intermédiaires (RI), ainsi que les centres correctionnels.

Les données présentées sont calculées en fonction du lieu de résidence. Le CISSS tarde à déterminer le foyer de 40 cas jusqu’ici.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page