Connectez-vous à nous

Le Rocket remporte la bataille des unités spéciales

lidl opening times today

Hockey

Le Rocket remporte la bataille des unités spéciales

Le Rocket de Laval a signé un gain de 3 à 2 face aux Monsters de Cleveland mercredi à la Place Bell.

Il s’agissait d’un cinquième duel entre les deux équipes depuis le début de la saison. Les Lavallois ont désormais remporté les trois dernières confrontations face à leurs rivaux de division.

Les deux équipes ont inscrit un but en avantage numérique au cours de la première période. Tôt dans la rencontre, Alexandre Alain a accepté une passe de Jake Evans au haut de l’enclave et déjoué le gardien Matiss Kivlenieks à l’aide d’un bon tir des poignets. Les Monsters ont répliqué quelques minutes plus tard par l’entremise de Markus Hannikainen, redirigeant un tir de la pointe de Adam Clendening.

Malgré deux autres pénalités décernées à Cleveland, le Rocket n’a pas été en mesure de reprendre les devants avant la fin de l’engagement.

Le jeu de puissance s’est toutefois bien repris en début de deuxième période. Alex Belzile et Xavier Ouellet ont bénéficié de l’indiscipline des Monsters pour inscrire deux buts rapides. Les deux joueurs effectuaient un retour au jeu à la suite de blessures. Ryan Poehling a quant à lui amassé ses deuxième et troisième mentions d’aide de la rencontre.

Le Rocket a ensuite tenté de conserver son avance lors du dernier tiers. Malgré le deuxième du match de Hannikainen, les Lavallois ont tenu le coup pour remporter une treizième rencontre depuis le début de la saison. Joe Cox a notamment bloqué deux lancers de la pointe avec moins de 20 secondes à faire au match.

«Les gars se sont sacrifiés et ont fait ce qu’il y avait à faire, a assuré le capitaine Xavier Ouellet au terme de la rencontre. Les tirs bloqués comme Cox à la fin, c’est le fun à voir et ça nous rallie tous ensemble.»

Poehling progresse

Il s’agissait du premier match de trois points pour Ryan Poehling depuis son arrivée dans la Ligue américaine de hockey. L’Américain, qui a obtenu la première étoile, était évidemment satisfait de sa performance.

«Je sentais que je faisais les bonnes choses et c’était une question de temps avant que ça paye», a expliqué le principal intéressé.

Il note qu’il sent une progression dans son jeu, particulièrement depuis les deux dernières semaines. «Je ne réfléchi pas trop avant d’exécuter les jeux. Je viens et je m’assure simplement de jouer au hockey. Je suis un joueur intelligent et je ne doit pas compliquer les choses. Je dois faire les jeux simples.»

Le Rocket disputera ses deux prochaines rencontres sur la route. La formation lavalloise rendra visite, les 6 et 7 décembre, au Crunch de Syracuse et aux Thunderbirds de Springfield.

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page