Connectez-vous à nous
passeport
(Photo 2M.Media - Archives)

COVID-19

Le passeport vaccinal en vigueur dès aujourd’hui

Le passeport vaccinal entre en vigueur dans plusieurs lieux publics à compter d’aujourd’hui.

Voici tout ce que vous devez savoir sur la mise en place de cette mesure sanitaire en lien avec la pandémie de la COVID-19.

Fonctionnement

Toute personne qui se rend dans un lieu demandant le passeport vaccinal devra montrer sa preuve de vaccination, que ce soit via l’application mobile VaxiCode, sous format PDF sur un cellulaire ou en format papier.

Une preuve d’identité avec photo sera demandée, et ce, peu importe le format utilisé pour la preuve vaccinale. Une exception sera faite pour les personnes de 75 ans et plus qui pourraient ne plus avoir de permis de conduire. Pour celles-ci, il ne sera pas nécessaire d’avoir une photo sur la pièce d’identité. Une preuve de résidence est tout de même requise.

Par ailleurs, les personnes n’ayant pas accès à Internet ou à une imprimante peuvent téléphoner au 1 877 644-4545 pour recevoir une preuve de vaccination en format papier par la poste.

Le passeport vaccinal indiquera aux commerçants si la personne est adéquatement vaccinée ou non grâce au balayage numérisé de celui-ci. Si ce n’est pas le cas, une indication rouge apparaîtra sur leur écran.

Pour éviter ce genre de situation, le gouvernement du Québec rappelle qu’il faut attendre un délai de sept jours après l’octroi de la deuxième dose ou 21 jours après la première dose si la personne a contracté la COVID-19 il y a plus de 21 jours.

Lieux visés

Rappelons que le passeport vaccinal vise particulièrement les événements publics à fort achalandage et les activités non essentielles qui présentent de haut taux de contacts. Celles-ci comprennent les visites dans les restaurants, les bars et les gyms.

Il ne s’applique pas dans les commerces de détail pour l’instant.

Dans le milieu scolaire, certaines activités jugées à haut risque de contacts seront réservées à ceux qui ont obtenu leurs deux doses de vaccin chez les 13 ans et plus. Cette mesure s’applique également pour les citoyens de la population générale qui souhaitent pratiquer des sports à haut risque de contacts de manière organisée.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page