Connectez-vous à nous
Aline Dib et Pierre Brabant feront campagne sous la bannière du Mouvement lavallois dans Saint-Martin et Vimont. (Photos gracieuseté)

Élections municipales

Le ML confirme deux autres candidats

La conseillère municipale Aline Dib sollicitera un 3e mandat dans Saint-Martin, alors que Pierre Brabant tentera sa chance pour la première fois dans Vimont.

Voilà les deux plus récentes candidatures confirmées par le chef du Mouvement lavallois (ML) et candidat à la mairie en novembre prochain, Stéphane Boyer.

Aline Dib

Chargée des dossiers liés aux arts et à la culture, à l’immigration et aux communautés culturelles, à l’enfance et la jeunesse, aux dossiers scolaires et au patrimoine, Mme Dib siège également au conseil d’administration (CA) de la Société de transport de Laval (STL) en plus d’être membre de la Commission de la gouvernance de la municipalité.

Élue depuis 2013, elle représente aussi les intérêts de Laval au CA de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

«Madame Dib nous a démontré toute sa compétence à de nombreuses reprises au cours des dernières années, dont lors du dépôt du Plan de développement culturel de Laval, fait valoir son nouveau chef, Stéphane Boyer. Comme responsable du dossier, [elle] a mené ces travaux qui se sont poursuivis sur plus de deux années avec la rencontre de plus de 600 participants.»

La principale intéressée se dit «fière» de son bilan et «enthousiaste à l’idée de continuer le travail». Pour améliorer la qualité de vie de son district, elle cible parmi ses priorités l’ajout de mesures d’apaisement de la circulation et l’aménagement du parc Le Boutillier.

Rappelons qu’il y a trois ans, Aline Dib avait, avec neuf autres de ses collègues, claqué la porte du Mouvement lavallois en réaction au style de gestion autocratique qu’elle reprochait au chef Marc Demers. Trois mois plus tard, la dissidente réintégrait le caucus à l’issue d’une médiation qui lui donnait l’assurance d’être à l’avenir davantage consultée à titre d’élue.

Pierre Brabant

Dans Vimont, le Mouvement lavallois (ML)  fera appel à Pierre Brabant pour reconquérir ce district qui lui a échappé lors de la fronde du printemps 2018.

Pour M. Brabant, il s’agira d’une première campagne électorale, lui qui avait mordu la poussière à l’été 2017 lors d’une assemblée d’investiture dans Renaud, alors remportée par Aram Elagoz qui allait se faire élire quelques mois plus tard conseiller municipal du district.

Membre de l’exécutif du parti depuis 2018 où il agit à titre de secrétaire, le nouveau candidat occupe depuis plus de 20 ans un poste d’inspecteur pour le Service d’urbanisme et de développement durable de la Ville de Repentigny, là où il représente également les cols blancs à titre de président du comité de retraite des employés municipaux.

«En sa qualité d’urbaniste, Pierre Brabant sera un atout indéniable pour le déploiement de notre vision stratégique Urbaine de nature, laquelle crée une symbiose entre le service aux citoyens et la richesse de nos milieux naturels», se réjouit Stéphane Boyer.

Celui qui a travaillé pour les Services des loisirs et de l’urbanisme à la ville de Laval à la fin des années 1990 se dépeint comme «un véritable passionné des services municipaux», précisant que «c’est là qu’on peut assurément faire la différence sur la qualité de vie des gens».

Père de deux enfants, M. Brabant préside aux destinées de deux conseils d’établissements scolaires, dont celui de l’école secondaire l’Odyssées-des-Jeunes qui dessert les étudiants de Vimont et Auteuil.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page