Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté - Émilie Nadeau)

COVID-19

Le couvre-feu demeure à 20h à Laval

Malgré une stabilisation des cas actifs dans les régions de Laval et Montréal, le gouvernement du Québec maintient le couvre-feu devancé à 20h pour l’instant.

À l’inverse des trois autres régions visées par des mesures d’urgence, les commerces non essentiels et les écoles demeurent ouverts.

«On souhaite garder ces endroits ouverts le plus longtemps possible, mais ce n’est pas impossible dans les prochaines semaines de voir des nouvelles mesures être mises en place», a toutefois noté François Legault.

Le premier ministre a aussi affirmé qu’il est difficilement envisageable de prévoir un retour à la normalité avant le 24 juin en raison du délai de vaccination de tous les Québécois et la circulation du virus dans les écoles qui perdura jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Il a notamment demandé aux jeunes adultes de faire preuve de vigilance alors que cette tranche d’âge compte davantage d’hospitalisations depuis le début de la troisième vague.

Masque à l’extérieur

Québec a aussi amené quelques précisions concernant le port du masque à l’extérieur.

Il n’est pas nécessaire de le porter lorsqu’une personne se retrouve seule ou en compagnie des membres de son foyer.

Les rassemblements extérieurs de huit personnes de foyers différents demeurent autorisés. Le port du masque est toutefois obligatoire sauf si les personnes sont assises à deux mètres de distance les uns des autres.

Cas de thrombose

Par ailleurs, le gouvernement du Québec a profité de son point de presse tenu mardi pour confirmer qu’un premier cas de thrombocytopénie avec thrombose est survenu dans la province au cours des derniers jours à la suite de l’administration du vaccin d’AstraZeneca.

La personne touchée a été prise en charge par le réseau de la santé et des services sociaux et a reçu les soins appropriés à son état. Elle récupère maintenant à son domicile et on ne craint pas pour sa vie.

«Sur le nombre de vaccins administrés au Québec jusqu’à maintenant, ce type d’incident était attendu, a précisé le Dr Horacio Arruda, directeur national de santé publique. La prise en charge rapide de la personne démontre que les systèmes et les protocoles en place fonctionnent.»

Il rappelle également que les risques de développer une thrombocytopénie avec thrombose à la suite du vaccin sont minimes comparativement à celui de complications liées à la COVID-19.

Avec ce premier cas répertorié, le taux québécois serait d’environ 1 cas par 100 000 doses administrées, ce qui est similaire aux taux rapportés ailleurs dans le monde.

Bilan lavallois

Avec un bilan de 28 344 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 81 cas en 24 heures. Le total de décès demeure stable à 891 depuis le début de la pandémie.

L’île Jésus cumule également 26 700 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 753 cas actifs confirmés sur le territoire lavallois.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval confirme aussi que 98 employés de son réseau sont toujours absents du travail en raison de la COVID-19.

Situation provinciale

Au Québec, le bilan est maintenant de 323 094 cas et 10 726 décès.

  • Laval : 28 344
  • Montréal : 120 376
  • Laurentides : 18 661
  • Lanaudière : 22 308
  • Montérégie : 45 845
  • Capitale-Nationale : 28 223
  • Mauricie – Centre-du-Québec : 13 534
  • Estrie : 12 458
  • Outaouais : 9449
  • Chaudière-Appalaches : 14 258
  • Bas-Saint-Laurent : 2406
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 9781
  • Abitibi-Témiscamingue : 1057
  • Côte-Nord : 414
  • Nord-du-Québec : 90
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 1787
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 119
  • Nunavik : 46
  • Hors Québec : 312
  • Région à déterminer : 4

Au total, 643 personnes sont toujours hospitalisées, dont 150 aux soins intensifs.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page