Connectez-vous à nous
Autoroute 19
François Bonnardel, ministre des Transports du Québec, Stéphane Boyer, maire de Laval, et David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada. (Photo 2M.Media)

Transport

Le chantier de l’autoroute 19 (enfin) ouvert

Après plusieurs décennies d’attente, les travaux du projet de prolongement de l’autoroute 19 ont débuté dans l’est de Laval.

«J’avais dit à mon équipe qu’on ne ferait pas un point de presse tant que nous n’aurions pas un chantier où vous alliez voir des tracteurs et ouvriers qui vont commencer les travaux», s’est d’ailleurs exclamé à la blague François Bonnardel, ministre des Transports du Québec, devant le nouveau chantier.

La phase 1 du projet a donc été lancée à l’occasion d’un point de presse tenu le vendredi 19 novembre en présence de plusieurs acteurs lavallois et de la Rive-Nord. Cette première étape inclut notamment la construction de l’échangeur autoroutier de la rue Saint-Saëns Est.

Autoroute 19

Plan des travaux pour la première phase du projet. (Photo gracieuseté)

On prévoit aussi reconstruire cette rue, située dans Auteuil, sur un tronçon de près de 1,2 km qui mènera à l’élargissement et la reconstruction de la structure de chaussée, ainsi que l’ajout d’un drainage fermé et d’une piste cyclable.

Cette première phase du projet, qui s’échelonnera jusqu’en 2023, permettra aussi de construire un tronçon de l’autoroute 19 sur environ 1,45 kilomètre en direction nord, les premiers segments de la piste polyvalente prévue, ainsi qu’un nouveau lien ouest pour la rue Saint-Saëns Est.

Autres étapes

Au total, la phase 1 du grand projet de l’autoroute Papineau représente un coût de 60,181 M$. Sur son site Web, le gouvernement provincial précise que l’étape de «réalisation de l’avant-projet définitif et des plans et devis des phases 2 à 6» est toujours en cours.

«Le dossier d’affaires [des autres phases] sera déposé au conseil des ministres à la fin du printemps 2022 et je pourrai ensuite donner un échéancier plus global sur l’ensemble du projet, note M. Bonnardel. On pourra commencer les autres phases en même temps que celle-ci. On n’attendra pas qu’elle soit terminée.»

Le ministre des Transports a aussi voulu souligner la carboneutralité de l’ensemble du projet, tout comme Stéphane Boyer, nouveau maire de Laval, qui était ravi de voir l’importance du transport collectif dans la réalisation des travaux.

«Nous ne sommes plus à l’époque de construire seulement des autoroutes, marque-t-il. Il faut penser au transport en commun et […] je suis extrêmement heureux qu’on soit rendus à penser aux piétons et cyclistes quand on construit une autoroute.»

Afin de réaliser les travaux, des fermetures partielles ou complètes de nuit auront lieu sur la route 335, la rue Saint-Saëns Est et l’avenue des Perron au cours des prochaines semaines. Celles-ci seront annoncées à l’avance par le ministère des Transports. Des détours balisés, dont une intersection temporaire construire au croisement de l’actuelle route 335 et de l’avenue des Perron, seront mis en place.

Projet complet

Rappelons que le coût du projet entier est estimé entre 500 et 600 M$ avec la contribution des gouvernements du Québec et du Canada.

En plus des ajouts proposés dans le cadre de la première phase, il comprendra un nouveau pont qui sera aménagé à l’est du pont Athanase-David, ainsi que trois autres nouveaux échangeurs à la hauteur des boulevards Dagenais, des Laurentides/Mille-Îles et Adolphe-Chapleau.

Le réaménagement de l’échangeur de l’autoroute 640, un stationnement incitatif de 690 places et un terminus dans le quadrant nord-est des voies rapides 640 et 19, sont également au programme.

De son côté, l’actuelle route 335 sera élargie à trois voies dans chaque direction, dont certaines voies réservées aux autobus, véhicules électriques et au covoiturage, sur les 10 kilomètres compris entre les boulevards Saint-Martin, à Laval, et Industriel, à Bois-des-Filion.

Enfin, le projet prévoit également des écrans antibruit aux abords de l’autoroute urbaine, le réaménagement et le prolongement de la piste polyvalente pour piétons, cyclistes et utilisateurs de véhicules hors route, ainsi que des voies de desserte réaménagées entre le boulevard Saint-Martin Est et l’autoroute 440.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page