Connectez-vous à nous
Soulignons que toute information peut être transmise à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264. (Photo gracieuseté - SQ)

Faits divers

La SQ veut de l’information sur le meurtre rue des Châteaux

La Sûreté du Québec (SQ) a installé un poste de commandement ce lundi 22 février au 3240, rue des Châteaux, dans le stationnement d’un immeuble résidentiel où le corps de Marly Édouard, 32 ans, a été découvert après avoir été victime d’un meurtre.

La Division des enquêtes sur les crimes contre la personne de la SQ invite la population de Laval à rencontrer les responsables de l’investigation afin de recueillir un maximum d’information relativement à cet homicide survenu le 21 février dans Chomedey.

«Le corps portait des marques de violence, d’informer Claude Denis, agent d’information à la SQ. Il n’y a pas d’arrestation dans ce dossier alors que l’enquête poursuit son cours.»

L’agent Denis précise également que par souci de transparence, l’enquête sur ce meurtre a été confiée à la SQ. Il s’agit du premier homicide à se produire sur le territoire de Laval depuis le début de l’année 2021.

meurtre 3240, rue des Châteaux, Chomedey

On a retrouvé le corps de la jeune femme dans le stationnement d’un immeuble locatif dans Chomedey. (Photo gracieuseté – GoogleMaps)

Circonstances examinées

On sait déjà que le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) prend en charge l’enquête sur les circonstances entourant les interventions policières ayant précédé la mort de cette jeune femme.

Des renseignements préliminaires, communiqués au BEI par le Service de police de Laval (SPL), indiqueraient que la victime aurait contacté le 911 le 19 février dernier, alors qu’elle aurait reçu des menaces de mort. Des policiers seraient allés sur place pour la rencontrer.

L’enquête du BEI, menée par cinq enquêteurs, permettra de déterminer si ces détails sont véridiques.

Comme le veut le Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le BEI a aussi fait appel à la SQ pour l’accompagner dans cette enquête. Deux techniciens en identité judiciaire travaillent ainsi sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Aucune autre information n’est disponible pour l’instant.

Le BEI demande également aux témoins de cet événement de communiquer avec lui via le www.bei.gouv.qc.ca.

Fillette morte

Quant au dossier de la fillette trouvée morte avec des traces de violence, ecchymoses et brûlures, par deux agents du SPL dans l’après-midi du dimanche 3 janvier, rappelons que c’est le Directeur des poursuites criminelles et pénales qui a pris charge de l’enquête en cours actuellement.

Depuis cette mort suspecte survenue dans une maison de la rue Le Boutillier, à Chomedey, la police de Laval a procédé à l’arrestation de la mère de la fillette, le 15 janvier dernier.

Âgée dans la trentaine, cette femme avait été rencontrée au quartier général du SPL où elle a été officiellement interpellée. Elle devait comparaître le jour même au palais de justice de Laval pour y être formellement accusée de négligence criminelle causant la mort, qui n’est pas considérée jusqu’ici comme un meurtre.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page