Connectez-vous à nous

La France romantique d’Anne-Marie Dubois en concert

Culture

La France romantique d’Anne-Marie Dubois en concert

MUSIQUE. Inspirée par une photo où elle ressemblait à  un oiseau en plein vol, il y a deux ans, la pianiste québécoise de renom Anne-Marie Dubois a décidé s’offrir un voyage musical chez les grands compositeurs ayant marqué l’histoire de la France.

Commentaires

L’Orchestre symphonique de Laval (OSL) recevra l’artiste dans le cadre de sa série Les Chambristes, le samedi 11 novembre, à la chapelle de l’école secondaire  Mont-de-La Salle.

«J’avais ce concept en tête avec deux chevaux de bataille comme œuvres majeures du programme, soit la Barcarolle, de Chopin, qui est considérée comme la plus belle pièce de ce compositeur par de nombreux pianistes, ainsi que la Valse de Faust, où Liszt regroupe plusieurs airs de l’Opéra de Gounod en une œuvre autant impressionnante qu’entraînante.»

Le public pourra aussi apprécier le Clair de lune, de Debussy, la Valse romantique, signée Déodat de Sévérac, ainsi que la Romance sans paroles no3, écrite par Fauré.

«J’ai tenu à choisir des grands noms et musiques que les gens adorent, de continuer Anne-Marie Dubois. Le piano est un instrument complet pour livrer toute notre pensée aux gens.»

Le seul léger accroc à ce concert sous le signe de l’hexagone sera sa pièce d’ouverture. La musicienne franchira le Rhin le temps d’une œuvre, L’invitation à la danse, de Carl Maria von Weber.

Sinon, sur une note plus contemporaine, Anne-Marie Dubois interprétera trois Chants sans parole, de Rachel Laurin, cofondatrice du groupe Les Mélodistes indépendants, en 1996.

«Avec ses pairs, elle revendique le droit de pouvoir faire des mélodies traditionnelles en s’inspirant notamment de compositeurs impressionnistes comme Ravel et Stravinsky», d’ajouter Anne-Marie Dubois qui a été neuf fois lauréate du Concours de musique du Canada, en plus de jouer plus 500 concerts dont 70 avec 22 orchestres dans 7 pays.

La pianiste a également remporté les premiers prix du Tremplin international et du Concours international Leschetizky, à New York, tous deux en 1984.

L’Orchestre symphonique de Laval présente le concert «Un tour de France romantique», dans la série Les Chambristes, avec la pianiste Anne-Marie Dubois, le samedi 11 novembre, à 15h, à la chapelle de l’école Mont-de-La Salle (125, boulevard des Prairies), dans Laval-des-Rapides. Information: 450 978-3666.

L’Orchestre symphonique de Laval (OSL) recevra l’artiste dans le cadre de sa série Les Chambristes, le samedi 11 novembre, à la chapelle de l’école secondaire  Mont-de-La Salle.

«J’avais ce concept en tête avec deux chevaux de bataille comme œuvres majeures du programme, soit la Barcarolle, de Chopin, qui est considérée comme la plus belle pièce de ce compositeur par de nombreux pianistes, ainsi que la Valse de Faust, où Liszt regroupe plusieurs airs de l’Opéra de Gounod en une œuvre autant impressionnante qu’entraînante.»

Le public pourra aussi apprécier le Clair de lune, de Debussy, la Valse romantique, signée Déodat de Sévérac, ainsi que la Romance sans paroles no3, écrite par Fauré.

«J’ai tenu à choisir des grands noms et musiques que les gens adorent, de continuer Anne-Marie Dubois. Le piano est un instrument complet pour livrer toute notre pensée aux gens.»

Le seul léger accroc à ce concert sous le signe de l’hexagone sera sa pièce d’ouverture. La musicienne franchira le Rhin le temps d’une œuvre, L’invitation à la danse, de Carl Maria von Weber.

Sinon, sur une note plus contemporaine, Anne-Marie Dubois interprétera trois Chants sans parole, de Rachel Laurin, cofondatrice du groupe Les Mélodistes indépendants, en 1996.

«Avec ses pairs, elle revendique le droit de pouvoir faire des mélodies traditionnelles en s’inspirant notamment de compositeurs impressionnistes comme Ravel et Stravinsky», d’ajouter Anne-Marie Dubois qui a été neuf fois lauréate du Concours de musique du Canada, en plus de jouer plus 500 concerts dont 70 avec 22 orchestres dans 7 pays.

La pianiste a également remporté les premiers prix du Tremplin international et du Concours international Leschetizky, à New York, tous deux en 1984.

L’Orchestre symphonique de Laval présente le concert «Un tour de France romantique», dans la série Les Chambristes, avec la pianiste Anne-Marie Dubois, le samedi 11 novembre, à 15h, à la chapelle de l’école Mont-de-La Salle (125, boulevard des Prairies), dans Laval-des-Rapides. Information: 450 978-3666.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page